Zéro déchet débutant : 12 astuces pour commencer sans stresser !

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)
  • 39
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    39
    Partages

Ça y est, vous avez pris la décision de commencer le zéro déchet. Seulement, vous ne savez pas bien comment vous y prendre pour, ni par où commencer. Vous avez peur de faire des erreurs de débutant. Je vous préviens tout de suite, oui, vous allez faire des erreurs. Mais pour partir du bon pied, je vous propose quelques conseils zéro déchet pour débutant. Pas de panique, si vous êtes plus avancé dans la démarche zéro déchet, ces conseils peuvent vous intéresser également ! 

1- Prise de conscience : le zéro déchet pour débutant

La démarche zéro déchet commence toujours par une prise de conscience. En fait, il y a deux types de personnes :

  • celles qui réalisent que la planète va mal et qui agissent du mieux qu’elles peuvent pour améliorer les choses 
  • puis il y a les personnes qui réalisent aussi que la planète va mal, mais qui se disent que c’est comme ça, qu’elles n’y peuvent rien 

Heureusement, il y a de plus en plus de personnes qui choisissent la première option. Il faut dire que plus il y a de personnes qui font le zéro déchet, et plus il y a de personnes qui sont convaincues du bien-fondé de la démarche et qui finissent par suivre le mouvement.  

Il y a de nombreuses façons d’avoir son déclic. Ça peut être grâce à des livres qui parlent d’écologie ou de ce mode de vie, ou bien à cause d’une maladie, ou encore de la naissance d’un enfant. 

En tout cas, il est essentiel de débuter le zéro déchet, en prenant de bonnes habitudes et ainsi pouvoir réduire ses déchets quotidiennement et durablement

2- Apprendre à refuser pour les débutants en zéro déchet

Refuser est la première règle du zéro déchet, et elle vous permettra de réduire considérablement un nombre important de déchets ! Il y a plusieurs aspects à prendre en compte pour refuser. D’abord, “refuser”, signifie de dire “NON” lorsqu’on vous propose un emballage, un sac plastique, une carte de visite, un crayon, un échantillon… Mais cela veut aussi dire de refuser les prospectus que l’on vous envoie par la poste, la publicité papier, etc. Pour cela, vous devez d’une part, ajouter un “Stop Pub”, sur votre boîte aux lettres, et contacter un par un les publicitaires qui vous sollicitent pour vous envoyer des publicités à votre nom directement dans votre boîte aux lettres. 

N’oubliez pas également tous les courriers que vous recevez par la Poste, notamment des factures. La plupart des entreprises proposent de dématérialiser les factures ainsi que les différentes correspondances. 

3- Réfléchir avant d’acheter

Lorsqu’on décide de débuter le zéro déchet, on se doit de réfléchir différemment lorsqu’on achète quelque chose, afin de faire des achats raisonnés. En effet, il faut penser systématiquement à ce que va devenir l’objet que l’on achète lorsque nous n’en aurons plus l’utilité, et aussi, combien de temps en aurons-nous besoin.

En effet, si vous achetez des biberons pour votre bébé, vous savez bien que vous n’en aurez pas besoin très longtemps. Il est essentiel de se poser la question, que vais-je en faire ensuite ? Va-t-il partir à la poubelle ? Vais-je pouvoir le vendre ? Dans la grande majorité des cas, il faut éviter le plastique et préférer acheter des matières durables et écologiques, qui pourront être vendues par la suite. Le verre est durable et recyclable à l’infini. Donc, si vous achetez des biberons en verre, leur durée d’utilisation sera bien plus longue que pour du plastique. Car vous pourrez les vendre facilement par la suite, et ainsi prolonger leur durée de vie. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  4 ans de zéro déchet : comment tout a commencé

Il est également essentiel de réduire sa consommation globale. En effet, hors de question, à présent, d’acheter tel ou tel objet sur un coup de tête. Vous devez à tout prix penser “déconsommation”. Pour vous aider, ne vous laissez plus tenter. Désabonnez-vous des Newsletters qui vous poussent à consommer. De même, évitez de regarder la télé, ainsi, vous ne tomberez plus sur les spots de publicité qui vous donneront envie de consommer.

4- Économie circulaire pour débuter le zéro déchet

Il est essentiel de faire fonctionner l’économie circulaire pour éviter d’acheter des produits neufs. Pour cela, vous pouvez emprunter. En effet, imaginons que vous aviez besoin d’utiliser un nettoyeur vapeur une fois par an, n’est-il pas préférable de l’emprunter à un ami ou un voisin, plutôt que de dépenser son argent pour un produit qui va nous encombrer pendant tout le reste de l’année ? 

Pour certains objets, pensez à la location. Par exemple, pourquoi ne pas envisager de louer ses outils de jardin ou même sa garde-robe ? Figurez-vous que ça se fait de plus en plus. 

Certaines fois, nous sommes obligés d’acheter. Dans ce cas, prenez l’habitude de vous rendre sur le marché de l’occasion. La seconde main permet de réutiliser les objets et ainsi de prolonger leur durée de vie. N’hésitez plus à acheter vos vêtements d’occasion, vos objets de puériculture, vos meubles. 

De nombreuses associations sont spécialisées dans la récupération d’objets en tout genre, même cassés, car ils ont un service de réparation. 

Puis lorsqu’un objet n’est pas réparable, il faut l’envoyer au recyclage. 

5- Remplacez vos produits du quotidien par des produits plus écologiques  

Dans la salle de bain par exemple, pensez aux cosmétiques solides : shampoing solide, dentifrice solide, savon… En plus, d’être économiques, ils remplaceront parfaitement bouteilles de shampoing, gels douche et dentifrices en tube. 

À la place de votre brosse à dents en plastique, vous pouvez opter pour une brosse à dents en bambou ou à tête rechargeable.

Dans l’entretien de la maison, vous pouvez utiliser du savon de Marseille, du vinaigre blanc et de bicarbonate. Ce sont des produits multi-usages qui vous serviront pour tout un tas de choses.

6- S’équiper lorsqu’on est débutant en zéro déchet

Se lancer dans le zéro déchet implique de bien s’équiper en produits réutilisables, c’est-à-dire, lavables, afin de remplacer le jetable

Kit de démarrage zéro déchet pour faire ses courses

Lorsque vous allez faire vos courses, munissez-vous de votre kit zéro déchet de démarrage. Voici de quoi il peut être composé : 

  • 3 boîtes en métal ou bocaux en verre pour acheter du fromage, de la viande ou autre produit frais. Vous pouvez aussi vous en servir pour acheter du sucre ou de la farine. Si vous n’avez que des contenants en plastique, utilisez-les en attendant de vous équiper avec des matériaux plus sains. 
  • Une dizaine de sacs en tissu pour acheter en vrac tous les aliments secs, tels que les pâtes, le riz, les biscuits, le café… Ainsi que les fruits et légumes. Ils remplaceront parfaitement les sacs à usage unique en papier ou en plastique.
  • 2 grands cabas. Dans l’idéal, 2 cabas rigides sont parfaits. Sinon, faites avec ce que vous avez déjà sous la main et qui peut encore servir un moment. 
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Méthode KonMari pour en finir avec le désordre

C’est tout ce dont vous avez besoin pour faire vos courses. 

Stocker votre nourriture

Pour stocker vos courses, servez-vous de préférence, de bocaux en verre. Vous pouvez récupérer d’anciens bocaux ou en acheter sur leboncoin ou des brocantes. 

Vous pouvez aussi vous servir de bocaux pour congeler la nourriture. Et pour congeler des viennoiseries, j’utilise un sac en tissu. 

Les sorties zéro déchet

Pour tout ce qui est “sortie à l’extérieur” ou séance de sport, remplacez votre bouteille d’eau en plastique par une gourde. Choisissez plutôt de l’inox qui est durable et solide. Et évitez d’acheter de l’aluminium qui est mauvais pour la santé et l’environnement.

Vous pouvez aussi facilement supprimer les mouchoirs en papier, en les remplaçant par des mouchoirs en tissu. Personnellement, j’en ai récupéré pleins chez mes grands-parents.

Le ménage

Pour le ménage, je vous conseille de vous munir d’un spray. Vous pouvez récupérer un ancien spray, que vous remplirez par la suite avec votre propre mélange. Si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez utiliser à la place, une ancienne bouteille en verre de limonade par exemple, à laquelle vous aurez ajouté un bec verseur. C’est une solution que j’ai longtemps utilisée. 

Les cadeaux zéro déchet

Pour les anniversaires, Noël, etc. Utilisez des furoshikis pour emballer les cadeaux que vous offrez. Il s’agit de carrés de tissu qui remplacent parfaitement les emballages en papier. Soit la personne qui reçoit le cadeau garde le tissu et s’en ressert à son tour, soit elle vous rend le tissu.

7- Fabriquer vous-même vos produits d’entretien et cosmétiques

Fabriquer soi-même ses produits n’est absolument pas obligatoire pour faire le zéro déchet. Il y a de nombreux produits que l’on peut recharger dans les magasins biologiques qui permettent ainsi de gagner beaucoup de temps. Cependant, certaines recettes sont tellement simples qu’il est aussi rapide de les faire soi-même.

Vous pouvez par exemple, fabriquer un nettoyant multi-usage en spray avec juste un mélange d’eau et de vinaigre. Avec ce mélange, vous pourrez nettoyer toute votre maison. Vous trouverez également de nombreuses recettes et tutos sur le blog.

Vous pouvez aussi faire vos propres cosmétiques, comme votre déodorant. C’est une recette très simple que vous trouverez sur le blog. Cependant, si vous voulez encore plus simple, il est possible d’utiliser un peu de bicarbonate fin en guise de déodorant. 

Tous ces produits “faits maison” vous permettront de supprimer l’ensemble des produits du commerce qui ont une toxicité très élevée et sont responsables de nombreux accidents domestiques. Les produits maison sont bien moins dangereux. 

8- Faire ses courses lorsqu’on est débutant en zéro déchet

Le zéro déchet implique de changer ses habitudes d’achat. En effet, vous aurez du mal acheter en vrac en grande surface, même si, à présent, l’offre du vrac s’est largement développée. Il va falloir trouver de nouvelles solutions pour faire vos courses. Il existe différentes possibilités que vous devrez choisir en fonction de votre organisation personnelle.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Natacha du blog Heureux sans couches sur l'hygiène naturelle infantile

Si vous en avez la possibilité, le marché est l’endroit idéal pour acheter de nombreux produits sans emballage. Vous aurez facilement accès à des produits qui viennent directement du producteur et qui ne sont pas déjà emballés. De plus, vous serez également assurés de manger local et de saison. 

Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre au marché, vous pouvez aller dans votre magasin bio de proximité, chez votre boucher, votre fromager… 

Si tout cela, est encore trop contraignant à cause de votre emploi du temps, vous pouvez acheter de nombreux produits en vrac en commandant dans une boutique en ligne. 

9- Cuisiner lorsqu’on est débutant en zéro déchet

Se remettre à faire à manger est essentiel dans la démarche zéro déchet. En effet, cela vous permet d’éviter d’acheter des plats préparés, qui en plus d’être mauvais pour la santé, sont emballés dans du plastique. 

Cependant, ce n’est pas toujours facile de trouver le temps de cuisiner. C’est pourquoi, il faut absolument partir sur des recettes simples. Vous pouvez aussi vous mettre au batch cooking pour gagner en efficacité. Sinon, vous pouvez faire de grandes quantités d’un coup et congeler. En plus, d’éviter de nombreux déchets, la cuisine maison permet de mieux manger et ainsi de prendre soin de sa santé.

10- Désencombrer lorsqu’on est débutant en zéro déchet

En règle générale, lorsqu’on se lance dans le zéro déchet, on se détache des choses matérielles pour privilégier les expériences. De ce fait, on ressent très souvent le besoin de se séparer de ses affaires. On prend conscience des objets inutiles qu’on a accumulés pendant des années et qui nous ont encombrés. Et c’est tout naturellement que l’on se tourne vers le minimalisme afin de vivre pleinement.

11- Se déplacer lorsqu’on est débutant en zéro déchet

Lorsque l’on prend notre voiture, nous polluons énormément. Ce n’est pas toujours possible de s’en passer, mais certaines fois, il est envisageable de faire un choix différent. Par exemple, de nombreux trajets peuvent se faire à pied. Sans compter que la marche, c’est bon pour la santé. En plus de cela, il existe d’autres moyens écolos de se déplacer : le vélo, les transports en commun, le covoiturage… 

Quant à la voiture électrique, ça reste un moyen de transport qui pollue, à cause de sa batterie. Donc, rouler en voiture électrique ne doit pas être un prétexte pour ne pas se déplacer à pied.

12- Continuer à progresser vers le zéro déchet 

Pour aller plus loin dans la démarche zéro déchet, de nombreux livres zéro déchet peuvent vous aider. Vous trouverez aussi de nombreuses ressources et astuces zéro déchet sur le blog pour vous aider. Si vous avez une interrogation, n’hésitez pas à la poser sur le groupe facebook Objectif zéro déchet !


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)
  • 39
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    39
    Partages
  •  
    39
    Partages
  • 39
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.