Gourdes et bouteilles réutilisables

La bouteille et la gourde réutilisable sont des objets du quotidien indispensables lorsque l’on souhaite être un citoyen éco-responsable. De différentes contenances, on peut y transporter toutes sortes de liquides destinés à la consommation.

Réutilisables, elles sont la plupart du temps écologiques. En effet, elles permettent d’éviter la consommation de bouteilles plastique, fléau incontestable de l’environnement ! Je vous propose de faire le point sur les différentes matières qui existent ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Quelle gourde réutilisable choisir ?

Sur le marché, on retrouve divers types de gourdes réutilisables. Les matériaux utilisés pour leur fabrication sont variés comme vous pouvez le remarquer sur Shop ta Gourde. À cet effet, on distingue la bouteille et gourde réutilisable :

  • en verre
  • acier inoxydable
  • aluminium
  • plastique
  • etc.

La bouteille ou gourde réutilisable en verre

Le verre est 100 % recyclable. Il est constitué de minéraux naturels tels que le sable, le calcaire ou encore le carbonate de soude. C’est donc un matériau à la fois noble, pur et écologique. Utilisé dans la fabrication des gourdes et bouteilles, il a l’avantage de ne pas corrompre le liquide présent dans la gourde et est donc sain. Néanmoins, l’inconvénient d’une gourde réutilisable en verre reste son poids. Cependant, on peut trouver des modèles de tailles réduites et donc assez légers.

La bouteille ou gourde réutilisable en acier inoxydable

L’acier inoxydable est un alliage de minerais de fer, de chrome, de silicium, de nickel, de carbone, d’azote et de manganèse. Il est important de rappeler que c’est « la teneur en carbone qui confère à cet alliage les propriétés du métal qu’on appelle acier ». Comme le verre, l’acier est également recyclable à 100 %. C’est donc un matériau écologique très employé dans l’agroalimentaire. Dans le cas des gourdes et bouteilles réutilisables, il faut surtout privilégier des gourdes en inox de type 18/8 ou de type 18/10.

Les gourdes et les bouteilles réutilisables en aluminium

Encore appelé le métal vert, l’aluminium est l’un des matériaux les plus plébiscités dans le processus de transition écologique mondial. Il est, en effet, recyclable à 100 % et à l’infini. Son principal inconvénient est qu’il est tiré de la bauxite, qui est une ressource limitée. De plus, le processus d’extraction est coûteux en énergie électrique. Dans le cas des gourdes et bouteilles, il faut privilégier celles protégées en intérieur par un film de polyester. Celui-ci doit être garanti sans BPA.

Les gourdes et les bouteilles réutilisables en plastique

Malgré la controverse qui existe à propos du plastique, il reste toujours le matériau privilégié par de nombreuses personnes. En effet, sa fabrication coûte moins cher, et il est également très léger. Ce dernier point constitue un gros avantage. Pour remédier à l’usage de ce matériau très polluant issu surtout du pétrole, le bioplastique est de plus en plus utilisé. Il est fabriqué en totalité ou en partie à partir de composants naturels renouvelables.

À présent, vous connaissez tous les types de gourdes et de bouteilles réutilisables qu’il est possible de trouver. À vous de faire votre choix en fonction de vos besoins et de vos convictions. La gourde réutilisable est indispensable dans un mode de vie zéro déchet. Et une fois adoptée, on ne peut plus s’en passer !

Et vous ? Quel est votre modèle de gourde préféré ?

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :