Cosmétiques solides : zéro déchet dans ma salle de bain

Aujourd’hui, la préservation de la nature est devenue une nécessité pour chacun d’entre-nous. Il est désormais plus qu’urgent d’adopter des habitudes écologiques et qui œuvrent pour la préservation de notre environnement. Heureusement, à présent, il est possible de passer aux cosmétiques zéro déchet dans votre salle de bain, sans soucis. Les cosmétiques solides, bio et zéro déchet, se démocratisent de plus en plus, facilitant ainsi notre passage au zéro déchet dans la salle de bain.

Des cosmétiques zéro déchet et bons pour la santé

Le marché du cosmétique continue de croître sans cesse. Il suffit de faire un tour dans la salle de bain d’une personne lambda, pour voir un nombre incalculable de produits y siéger. Tubes de dentifrice, flacons de shampooings pour cheveux raides, bouclés, abîmés. Masques pour cheveux, visages, gommages, crèmes pour les mains, les pieds. Crèmes pour hydrater… En plus d’être des produits souvent inutiles et inefficaces, ils sont pour la plupart dangereux pour notre santé et nocifs pour l’environnement. En effet, bon nombre de ces produits contiennent des perturbateurs endocriniens, des parabens, sulfates, polyéthylène glycol, et autres joyeusetés ! À cela, s’ajoutent leurs emballages à base de pétrole, altérant encore plus la qualité finale du produit, par un transfert du contenant au contenu. D’où la nécessité d’utiliser des produits cosmétiques solides et zéro déchet.

Des cosmétiques solides et zéro déchet pour votre bien-être

Les cosmétiques zéro déchet permettent de changer l’ensemble des produits que l’on trouve habituellement dans une salle de bain, par des produits solides. Ainsi, nous pouvons remplacer :

Grâce à tous ces cosmétiques solides, vous aurez une salle de bain zéro déchet et minimaliste.

Privés d’eau, ces cosmétiques présentent énormément d’avantages, tout en conservant toutes les propriétés des ingrédients qui les composent. En effet, ils se conservent naturellement plus longtemps et durent plus longtemps. Ils n’ont pas nécessairement besoin d’emballages pour être transportés et ils prennent bien moins de place. Ainsi, ils sont également bien pratiques pour le voyage, car ils prennent beaucoup moins d’espace dans votre bagage.

Cosmétiques zéro déchet : comment les utiliser ?

Fabriqués sous des formes diverses, les cosmétiques zéro déchet ont une particularité essentielle : être solide. Ils sont présentés soit en vrac, soit dans un emballage en carton recyclé ou en cellulose de bois. Permettant ainsi au consommateur, de recycler l’emballage ou de le composter.

Ces cosmétiques zéro déchet, en étant solides, ne s’utilisent pas de la même façon que des produits liquides. En effet, la plupart du temps, il faudra, au préalable, humidifier, voire mouiller la zone à laver. Par exemple, le shampooing solide s’utilisera comme un savon. C’est-à-dire, qu’il faudra le mouiller complètement, afin de le faire mousser, et pouvoir l’appliquer sur toute sa chevelure. Pour le déodorant, il suffira d’humidifier légèrement ses aisselles pour s’en servir. Pour le dentifrice solide, il faudra préalablement avoir mouillé sa brosse à dents avant de la frotter contre le dentifrice.

Un comportement écologique et responsable

Grâce aux cosmétiques solides, avoir une salle de bain zéro déchet devient bien plus simple ! Changer ses habitudes et sa routine beauté n’a jamais été aussi aisé, en plus d’être écologique et économique. Il devient facile de prendre soin de sa santé et de préserver notre environnement. Car, n’oublions pas que les déchets ménagers produits chaque année par les Français, leur collecte et leur traitement, génèrent plus d’un milliard de tonnes d’équivalent carbone par an. Ainsi, éliminer nos déchets dans la salle de bain, nous permet de réduire notre impact sur l’environnement, sans que cela ne soit contraignant au quotidien, bien au contraire !

Et vous ? Avez-vous adopté votre routine zéro déchet dans la salle de bain ? Quel est le produit zéro déchet qui ne vous quitte plus ? Dites-le dans les commentaires…

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :