[défi] Mon journal zéro déchet : semaine 11

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Voici à nouveau mon journal hebdomadaire de la semaine passée. Si vous n’avez pas entendu parlé de mon défi, je vous invite à en prendre connaissance : [Défi] Mon journal hebdomadaire de mes réussites et mes échecs zéro déchet.

Cette semaine a été la semaine du rangement et de la mise en place d’une nouvelle organisation… 

Lundi

Il y a quelques semaines, nous avons divisé notre jardin en 2 parties. Ainsi, nous pensions pouvoir profiter de notre terrasse, sans marcher sans arrêt dans le caca de poules. Et je pensais aussi pouvoir planter des légumes. En fait, on va attendre pour ça. J’ai une de mes poules qui trouve un passage quelque part. C’est un mystère. Il y en a seulement une qui passe le grillage. Elle ne vole pas, j’en suis sûre. Je pense qu’elle arrive à passer à travers les trous du grillage en forçant. Je ne vois que cette possibilité-là. 

Enfin bref, j’ai planté du muguet et de la menthe. 30 minutes plus tard, mes plants étaient retournés… Notre poule est vraiment spéciale. On ne dirait pas une poule. Elle vient jusqu’à notre baie vitrée, tape avec son bec pour qu’on lui ouvre la porte, et caquette sans cesse. Elle vient aussi se coller à la vitre pour dormir. 

Une poule pour réduire ses déchets
“Laisse-moi rentrer, s’te plaît !”

Mardi

J’ai trouvé, par le biais d’un blog, un site qui vend des plants de légumes sans plastique. Je suis trop contente ! Dès que j’aurai réglé le problème de ma poule, j’en commanderai. 

Mercredi

Je suis allée faire quelques courses au super U. J’ai acheté du café en vrac. Et pour le reste, j’ai acheté des produits que je ne trouve pas en vrac de toute façon : cornichons, thon, yaourts au chocolat, etc. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 1

En parlant de courses, mon mari m’a fait remarquer que j’avais changé mon organisation. Avant, c’est-à-dire avant le premier confinement, j’utilisais un fichier sheets (ou excel), dans lequel j’avais ma liste de courses avec les différents magasins que je devais faire. Je faisais également le planning des repas de la semaine. Voilà quelque chose qu’il faut à tout prix que je remette en place. 

Jeudi

Jeudi, mon mari est parti récupérer un colis Vrac’N Roll au point relais. En fait, on a eu un petit souci lors de notre dernière commande. Notre colis a été expédié à la mauvaise personne. Apparemment, il s’agit d’une erreur d’étiquetage au point relais. Du coup, on a attendu longtemps avant de recevoir enfin notre colis. 

Le jeudi en fin d’après-midi, mon fils de 3 ans n’était vraiment pas en forme. Il était épuisé, avait mal aux yeux et a vomi le yaourt qu’il a essayé de manger. On l’a couché vers 18h. Il s’est endormi immédiatement. Ensuite, il s’est réveillé à 22h30. On lui a donné de l’eau à plusieurs reprises et il s’est recouché. Il avait l’air bien plus en forme.

Vendredi 

Vendredi matin, mon fils a fait la grasse matinée. On a décidé de ne pas l’envoyer à l’école pour qu’il puisse se reposer. En temps normal, il se réveille avant nous. Je pense qu’il était un peu déshydraté et que c’est pour ça que ça n’allait pas. Donc, nous l’avons gardé à la maison toute la journée. J’en ai profité pour faire du rangement. 

Le matin, j’ai préparé les colis Vrac’N Roll pour les renvoyer au Relais colis. En effet, j’en avais 4, ça prend un peu de place tout de même. 

L’après-midi, je me suis surtout occupée de la chambre de ma fille de 6 ans. Je range régulièrement sa chambre, je fais en sorte qu’il y ait peu de jouets, mais il n’y a rien à faire, c’est toujours autant le bazar. J’ai donc décidé de régler le problème une bonne fois pour toutes. Ou du moins, je l’espère. Dans tout ce bordel, il y avait : 

  • Des vêtements propres et sales mélangés, 
  • Des feuilles de papier, des crayons et autre matériel. Ma fille est une artiste : elle passe tout son temps à dessiner, découper, créer de nouvelles choses. D’ailleurs, ça l’empêche de dormir le soir, puisqu’elle reste faire ça jusqu’à très tard. 
  • Des jouets cassés : forcément, comme on est obligé de marcher sur un tas de “je ne sais quoi” pour se frayer un passage dans la chambre, on marche sur des jouets et ils cassent. 
Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 10

Finalement, j’ai tout rangé, vidé, trié… Et pour tous ses dessins qu’elle éparpille partout, je lui ai donné ma pochette à dessin, et j’ai trié, rangé ses affaires à dessin dans la malle qu’elle a eu à Noël. À présent, nous avons conclu un accord. Tous les soirs, elle doit ranger sa chambre avant d’aller se coucher, sinon pas d’histoires. Pour l’instant, ça semble fonctionner. On verra par la suite. Je pense qu’il va falloir qu’on soit vigilant de notre côté aussi, à ne rien lâcher. Sinon, on va vite se laisser déborder. Affaire à suivre…

Samedi et dimanche

Samedi matin, au réveil, je suis allée à la boulangerie. Celle où je vais d’habitude était fermée, je suis donc allée ailleurs. Il n’y a eu aucun problème pour mettre mes pains au chocolat dans mon sac en tissu. J’ai également acheté des baguettes sans papier, s’il vous plaît !

J’ai continué à faire du rangement et du tri. Il ne faut pas se laisser déborder, car le désencombrement est quelque chose que l’on doit poursuivre dans le temps, si on ne veut pas se retrouver à nouveau encombré. Et c’est ce qui s’est passé pour nous. Depuis, la naissance de notre troisième enfant, nous avons eu du mal à garder nos routines passées et à trouver nos marques. Nous commençons enfin, après 3 ans, à reprendre le dessus… 

J’ai également nettoyé les sanitaires. Pour nettoyer les toilettes, je saupoudre de percarbonate de sodium et j’ajoute de l’eau bouillante. Ça se nettoie tout seul. Pour le lavabo et pour l’évier, je les bouche, je saupoudre de percarbonate et j’ajoute de l’eau très chaude. Il suffit d’attendre trente minutes et de frotter légèrement, ça part tout seul. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 6

J’ai également fait ma coloration. Pour cela, j’utilise du henné de chez Aroma-Zone. Et à la place du cellophane, j’utilise un bonnet de bain en tissu. Ça fonctionne très bien. Je laisse poser au moins 5 heures pour que ça couvre les cheveux blancs.

J’ai fait du pain pour le lendemain matin et ma fille a fait sa recette de pâte à tartiner. Elle ressemble à celle-ci, mais est tout de même légèrement différente. 

Et du côté de Taz ? 

Avec notre semaine de désencombrement, rangement et tri, nous avons pas mal jeter de choses à la poubelle. Elle n’est pas encore pleine, mais tout de même, elle s’est remplie bien plus vite cette semaine.  

Bilan de la semaine 

Je suis contente d’avoir désencombré ma maison. Ce n’est pas fini, mais j’ai l’impression de reprendre enfin le dessus. 

À la maison, nous sommes bien décidés à poursuivre la mise en place de notre nouvelle organisation. 

Pour la semaine à venir, j’ai planifié mes objectifs suivants dans mon agenda, afin que je les réalise une bonne fois pour toutes : 

  • Me renseigner auprès de l’école pour savoir s’ils récupèrent les crayons usagés
  • M’inscrire sur l’application Geev
  • Me renseigner sur l’épilation définitive. 
  • Envoyer mon courrier à l’Unicef
  • Mettre en place ma poubelle papier
  • Régler le problème avec ma poule
  • Acheter les plants de légumes

Pour lire l’ensemble des défis, c’est ici !

Et vous ? Quelle est votre organisation pour tendre vers le zéro déchet ? Planifiez-vous des objectifs, semaine après semaine ? 


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

2 réflexions sur “[défi] Mon journal zéro déchet : semaine 11

  • 11 mai 2021 à 7 h 39 min
    Permalien

    Merci pour ce partage ! Ça m’aide dans mon parcours zéro déchet (en ce moment, confection de sacs à vrac avec de la toile de coton récupérée).
    Je suis aussi très rassurée par rapport à ce que vous dites sur l’organisation avec 3 enfants : notre troisième vient d’avoir 1 an et je culpabilisais à ne toujours pas avoir de “routine” au bout d’un an. Mille mercis de m’avoir rassurée de bon matin ! 😉

    Répondre
    • 11 mai 2021 à 9 h 46 min
      Permalien

      Merci beaucoup pour votre commentaire ! Je suis contente de vous avoir rassuré. Je culpabilisais aussi beaucoup avant. On fait ce qu’on peut et de notre mieux. Nous ne sommes pas des surhumains. 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :