Conférence de Béa Johnson à Briec

Béa Johnson à Briec

J’ai assisté à la conférence de Béa Johnson mardi 31 mars à Briec. Pour ceux qui ne la connaîtraient pas encore, voici son blog : zerowastehome.com. Elle est l’auteur du livre zéro déchet. Et surtout, c’est LA personne qui a énormément contribué à ma prise de conscience. Autant dire que j’étais obligée de me rendre à sa conférence, et je n’ai pas été déçu du voyage. C’était tout simplement génial !

Pour être informé dès la sortie d’un nouvel article sur le blog et également recevoir gratuitement 3 fiches recettes, inscrivez-vous à la newsletter.

Voici un petit aperçu de sa conférence, vue de mes propres yeux, et racontée via mon interprétation personnelle :

Elle commence par présenter sa famille, raconte ses expériences, comment elle en est arrivée là, et le bien-être que ça lui procure… Elle dédramatise ! Oui car, lorsqu’on la voit pour la première fois à la télé, on se dit : “Oui mais elle, elle habite à San Francisco, en plus elle a le temps, et puis, elle va beaucoup trop loin. Chez nous, petit bled français, c’est impossible !” Sauf, que Béa Johnson est française et qu’elle travaille à plein temps. Et elle a aussi cherché des solutions équivalentes en France, et figurez-vous que c’est encore plus simple chez nous. Pour ne citer que quelques exemples : nous on a le “Stop Pub”, la boulangerie, le savon d’Alep…

Acheter c’est voter : Lorsqu’on achète un emballage plastique, c’est comme si l’on disait “J’adore le plastique, faites-en plus !”

Si nous ne voulons plus de plastique, il faut arrêter d’en acheter. C’est la première étape du zéro déchet : Refuser

  • Exemple 1 : En allant au rayon traiteur du supermarché, vous pouvez demander à ce que l’on vous mette votre viande directement dans la boîte que vous avez emmenée avec vous.
  • Exemple 2 : Lorsqu’on vous offre un crayon, alors que vous en avez déjà, donc que vous n’en avez pas besoin, refusez-le.
  • Exemple 3 : Achetez en vrac, avec vos propres contenants.

Suite à cette conférence, une chose à changer pour moi. Une chose importante, je trouve. A présent, je ne suis plus mal à l’aise de refuser les emballages, je ne suis plus gênée, et je m’en fiche que l’on me trouve bizarre. Peut-être qu’aujourd’hui je suis bizarre pour eux, mais bientôt, ce seront ceux qui vendent du plastique que l’on regardera de travers !

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Une pensée sur “Conférence de Béa Johnson à Briec

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :