Shampooing zéro déchet

Pas toujours évident de savoir quel shampooing zéro déchet choisir… Le plus souvent, Pour se laver les cheveux, on utilise un shampooing liquide conditionné dans une bouteille en plastique. Et puis si nécessaire, un après-shampooing, lui aussi emballé dans du plastique. En plus de générer beaucoup de déchets, ça coûte cher, ça s’use vite et c’est très souvent toxique pour l’organisme et pour l’environnement.

Et pourtant il existe plusieurs solutions pour vous laver les cheveux sans déchet. Quelles solutions existent pour vos cheveux ? Quel shampooing zéro déchet choisir ? Je vous dis tout. 

1/ Se laver les cheveux au savon

Savon de Marseille pour se laver les cheveux

Pour vous lavez les cheveux au savon, vous avez 2 possibilités, soit le savon de Marseille, soit le savon d’Alep. Le mieux est de tester par vous-même car vous apprécierez plus l’un ou l’autre en fonction de la nature de vos cheveux. Par contre, je vous conseille d’utiliser le vrai savon d’Alep, et le vrai savon de Marseille.

Savon d'Alep pour se laver les cheveux

Le savon de Marseille se trouve en magasins bio, biocoop, biomonde, Magasin Vert et boutiques en ligne zéro déchet… Le savon d’Alep se trouve aussi en magasins bio, biocoop, biomonde, Magasin Vert, boutiques en ligne zéro déchet et en parapharmacie.

2/ Utiliser un shampooing solide zéro déchet

Douce nature

Douce nature shampooing zéro déchet

Pour cela, vous avez la possibilité d’utiliser la marque Douce Nature. Elle se trouve facilement en magasins bio et sur certains sites comme sans-bpa.com par exemple. Il y en a pour tous les styles de cheveux. Personnellement, je n’ai pas adhéré, j’ai trouvé que ça ressemblait trop aux shampooings normaux, sauf qu’au lieu d’être liquide c’est solide. Cependant, ma fille de 10 ans adore ! Et c’est vrai qu’elle a de beaux cheveux avec. Et l’emballage est compostable, un vrai plus.

Lamazuna

Lamazuna shampooing zéro déchet

Il y a également la marque Lamazuna. Je n’ai pas encore testé mais j’en ai entendu que du bien. Il y en a également pour tous les types de cheveux. On en trouve de plus en plus facilement dans les magasins bio ou de vente en vrac. Mais sinon, on les retrouve en vente sur internet. L’emballage est recyclable.

Savonnerie Aubergine

Savonnerie Aubergine shampoing solide zéro déchet

La savonnerie Aubergine. Celui-ci m’a beaucoup plu. Contrairement au savon de Marseille qui alourdit un peu le cheveu, celui-ci le rend brillant, léger et est très agréable à utiliser. Il convient parfaitement à mes cheveux. De plus, l’emballage est compostable et recyclable. Cependant, selon la nature de vos cheveux, il est possible que vous n’ayez pas le même ressenti que le mien.

Savonnerie Druydès

La savonnerie Druydès est située à Dijon. Elle fabrique shampooing, après-shampooing et même des shampooings naturels pour les chats, les chiens et les chevaux ! Incroyable, non ? Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester cette marque, car on a de plus en plus de choix en matière de shampooing solide, alors, tous les tester n’est pas possible… Cependant, ce qui me plaît chez Druydès c’est leur politique zéro déchet jusqu’au bout : packagings zéro déchet 100% compostables, cosmétiques naturels, fait en France…

Vous trouverez d’autres savonneries en cherchant sur google ou sur des groupes facebook. Le site slow cosmetique propose également d’autres marques de shampooings solides.

3/ Acheter un shampooing liquide vendu en vrac

Certains magasins commencent à en proposer. C’est pas hyper courant car ça demande un stockage particulier pour le commerçant. Vous pourrez sûrement en trouver chez Day by day.

4/ Le no-poo ou pas de shampooing

Si vous ne savez pas ce que c’est, rendez-vous dans mon article “En route vers le no-poo“.

5/ Fabriquer du shampooing zéro déchet

Au tout début de ma démarche zéro déchet, j’ai essayé de faire mon propre shampooing et ce n’était pas très concluant, j’ai vite laissé tomber, surtout lorsque j’ai découvert le savon d’Alep. Cependant, vous pouvez trouver des recettes en cherchant sur google ou sur des groupes facebook.

Et l’après-shampooing zéro déchet dans tout ça ?

Personnellement je n’utilise pas d’après-shampooing, je ne fais pas de masques capillaires non plus, je trouve ça inutile. Cependant, si ça vous intéresse vous pouvez utiliser de l’huile d’avocat sur vos cheveux, ou tout simplement faire une cure de sébum. Actuellement, il existes des après-shampooings solides qui se présentent de la même façon que les shampooings. Vous en trouverez chez Lamazuna par exemple.

Huile d'avocat

Et vous, êtes-vous un adepte du shampooing zéro déchet ? Lequel utilisez-vous pour vous laver les cheveux ? Dites-le dans les commentaires !

Shampooing zéro déchet

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

2 pensées sur “Shampooing zéro déchet

  • 23 juin 2020 à 18 h 54 min
    Permalink

    Merci à Sabrina qui a eu la gentillesse de me contacter par mail pour me donner ses astuces pour se laver les cheveux, poudres lavantes et shampooings zéro déchet :
    “Je suis adepte de beauté au naturel depuis près de 10 ans ou plutôt j’y suis revenue il y a 10 ans puisque plus jeune, ma mère nous avait éduqué dans ce sens. Et donc par la même occasion adepte du zéro déchet un peu dans tous les domaines. Bref…:)
    Je voulais donc vous parler des poudres lavantes type shikakai ou même la farine de pois chiche et bien d’autres… Ainsi que toutes les autres poudres soin que l’on peut mélanger aux poudres lavantes. Un de mes sites chouchou est « henné et soins d’ailleurs ».
    Côté marques, en plus de celles citées (d’ailleurs je ne connaissais pas la savonnerie Aubergine donc merci) vous avez aussi au niveau national les savons de Joya (qui sont d’ailleurs plus proches de chez vous :)) et Sativa dans l’Isère. Sinon, habitant dans la Loire depuis une quinzaine d’années, je reste plutôt local même si j’aime beaucoup ceux de Lamazuna avec lesquels j’ai débuté (en plus du savon d’Alep, le savon de Marseille étant trop agressif pour mes cheveux) car ici nous avons pas mal de très bonnes savonneries, distilleries et compagnie. Si vous souhaitez tester il y a donc « de saint hilaire », « escale Provence » et « la savonnerie du Velay » entre autres.”

    Répondre
    • 28 juin 2020 à 10 h 59 min
      Permalink

      Merci à toi pour tes articles et ta gentillesse…
      Bon dimanche.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :