[Faq Vidéo] Produit zéro déchet pour lave-linge et lave-vaisselle

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Je réponds à toutes vos questions sur le zéro déchet en vidéo. Aujourd’hui, je réponds à la question suivante : Quel produit zéro déchet utiliser dans le lave-vaisselle et dans le lave-linge ? N’hésitez pas à poser vos questions directement dans les commentaires de cette vidéo.

Cliquez sur l’image pour lancer la lecture. Vous pouvez également visionner cette vidéo directement sur Youtube.

Retranscription texte :

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis Laura du blog Objectif zéro déchet. Et aujourd’hui, nous allons parler de vous.

Mais avant ça je vous propose de vous abonner à la chaîne afin d’être informé dès qu’une nouvelle vidéo sera publiée.

Je vous propose de poser vos questions sur le zéro déchet dans les commentaires de cette vidéo.

Je reçois souvent des mails de personnes qui me posent des questions sur le zéro déchet. Alors je trouvais intéressant de pouvoir partager la réponse avec vous également. Donc Annette me demande :

“Je suis également zéro déchet mais certaines choses fonctionnent bien et d’autres pas : la lessive et les cachets pour le lave-vaisselle, non. Avez-vous des solutions ? J’aime bien vos articles et je les suis. Continuez. Bon courage !”

Alors merci Annette d’avoir posé ta question. Alors en fait, c’est assez simple. En général, le zéro déchet, au début on cherche des solutions compliquées et quand on revient à l’essentiel, c’est là que ça fonctionne. Pour la lessive j’ai essayé la lessive à la cendre de bois et au savon de marseille. 

Et c’était bien au début, mais avec la lessive au savon de marseille, au bout d’un moment ma machine fonctionnait de moins en bien et j’ai remarqué qu’elle s’encrassait. 

Donc pour résoudre ce problème j’ai dû effectuer des cycles à 90° avec de l’acide citrique pour qu’elle soit décrassée. Et avec la lessive à la cendre de bois, j’ai remarqué que des fois le tissu sentait mauvais. Ça dépendait, certains tissus il y avait comme une odeur hyper désagréable qui restait imprégnée sur le tissu. 

Alors je devais les laver, relaver, décrasser ma machine régulièrement avec des cycles très chauds. Et c’est tout sauf écologique. Parfois je rajoutais aussi des cristaux de soude, mais je n’étais pas convaincue du résultat. En plus de ça, mon linge avait tendance à griser. Le linge blanc en particulier avait tendance à ternir et c’est un peu le problème des lessives faites maison. 

Finalement, depuis plusieurs années maintenant, j’utilise simplement du percarbonate de soude à la place de ma lessive. Alors, contrairement aux idées reçues le percarbonate peut être utilisé sur du linge de couleur. En fait, à partir du moment où vous laver votre linge à 40°C et pas plus. 

Au-delà, effectivement, le percarbonate risque de blanchir votre linge. Parce que le percarbonate de soude est considéré comme de l’eau oxygénée à l’état solide. 

Par contre, vous n’aurez pas d’excellents résultats si vous lavez votre linge en-dessous de 40°C. Parfois ça m’arrive de le faire mais c’est vraiment sur du linge qui n’est vraiment pas sale. Car en fait il faut savoir que le percarbonate agit seulement au contact de l’eau chaude. Par contre pour le blanc, s’il est un peu terne, vous pouvez laver au-delà de 40, c’est même mieux. ça va redonnerde l’éclat à votre linge blanc. 

Et enfin, vous pouvez aussi utiliser du vinaigre blanc à la place de l’assouplissant. Et c’est tout. 

Et pour le lave-vaisselle, ce qui est génial, c’est qu’en fait c’est aussi simple que ça, c’est le même produit. Du percarbonate à la place du produit lavant. En en plus de ça, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc à la place du liquide de rinçage. Mais ce n’est même pas indispensable. 

Par contre, j’utilise en plus du sel régénérant classique. Même s’il existe des solutions alternatives. On peut utiliser du gros sel ou de l’acide citrique, mais ça se dissout beaucoup beaucoup plus vite. Et du coup, il faut en rajouter tout le temps plus. Donc c’est pas une solution économique ni écologique puisque ça nécessite d’utiliser plus de produits. 

Alors voilà, cette vidéo est maintenant terminée. J’espère que ce format vous a plu. N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires ci-dessous. Et surtout posez votre question dans les commentaires en dessous de la vidéo afin que j’y réponde dans une prochaine vidéo. 

En attendant vous êtes libre de recevoir : Zéro déchet : le guide ultime, qui vous aidera à bien commencer le zéro déchet, à vous lancer et en plus en bonus vous trouverez des recettes zéro déchet à l’intérieur. Vous trouverez le lien dans le descriptif de cette vidéo. 

Ressource complémentaire :

Tout savoir sur le percarbonate de soude


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.