[défi] Mon journal zéro déchet : semaine 9

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Voici à nouveau mon journal hebdomadaire de la semaine passée. Si vous n’avez pas entendu parlé de mon défi, je vous invite à en prendre connaissance : [Défi] Mon journal hebdomadaire de mes réussites et mes échecs zéro déchet.

Lundi

Lundi, une personne m’a proposé de publier un article sur le blog, sur le thème du nettoyage après décès. J’ai évidemment refusé. J’accepte de temps en temps des articles invités, mais à condition qu’ils vous apportent de la valeur. 

Mardi

J’ai passé une nouvelle commande chez Vrac’N Roll. J’adore vraiment leurs produits et je trouve le système très pratique. C’est vraiment bien, je vous le recommande. 

J’ai également découvert Bocoloco. C’est une boutique en ligne de produits alimentaires en vrac. Le concept, c’est : des bocaux consignés et connectés. Ce qui permet : 

  • d’avoir une traçabilité des produits 
  • de savoir comment les cuisiner 
  • de savoir ce que l’on a dans nos placards 
  • et de pouvoir les recommander facilement en les scannant 

Il vendent du vrac, mais aussi quelques produits emballés dans des bocaux en verre. Je pense que je vais tester et je vous en reparlerai. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 10

En attendant, voici mon code de parrainage pour que vous puissiez bénéficier d’une réduction de 10 € : WLCUV5O0Y35F.

Une lectrice du blog m’a demandé la semaine dernière la recette des galettes au fromage de chèvre que j’ai utilisé dans mes burgers. Je vous la partagerai prochainement, c’est promis. 

Burger végétarien Objectif zéro déchet

Mercredi

Mercredi, mon mari était en déplacement toute la journée, et nous n’avions plus rien dans les placards. 

Et, pour information, nous n’avons qu’une seule voiture. Ça demande donc un peu d’organisation et d’anticipation. 

Le midi, j’ai tout de même trouvé un fond de semoule de couscous avec une boîte de thon. Par contre pour le soir, il n’y avait plus rien, à part des lentilles avec des lentilles… Autant dire que mes enfants n’auraient rien mangé si j’avais fait ça. 

Mon mari est passé prendre des pizzas au distributeur sur le chemin du retour pour le repas du soir. On s’était pourtant dit qu’on en achèterait plus, mais parfois, ça dépanne bien. 

Jeudi

J’ai eu mon rendez-vous d’information pour la ligature des trompes. La gynécologue m’a dit qu’ils préféraient privilégier la vasectomie, car c’est une opération bien plus simple et avec beaucoup moins de risques de complications. J’avoue que l’opération me stresse un peu, et je serais bien contente que ce soit mon mari qui s’y colle. Je me suis inscrite sur un groupe facebook sur ce sujet afin d’avoir des témoignages. Et j’ai tout de même pris rendez-vous pour programmer l’opération.  

Je suis allée faire quelques petites courses rapides au super U. J’ai acheté un petit peu de riz en vrac et des légumes, tout ça avec mes sacs en tissu. Et aussi 2 briques de soupe, ce n’est pas l’idéal, mais c’est un compromis. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 16

Vendredi 

Je suis allée me promener avec les enfants près d’un étang. Nous avions prévu de ramener des têtards. Nous avons commencé par marcher sur un chemin de terre, puis nous sommes arrivés à une intersection de plusieurs champs. Et là, vision d’horreur. Il y avait des détritus partout : des chaussures, des bouteilles, du plastique… Au même moment, nous avons entendu un gros bruit de moteur qui se rapprochait. En fait, nous avons longé un champ dans lequel un tracteur était en train de répandre des pesticides. Nous nous en sommes pris plein la figure, avant de faire demi-tour en triple vitesse. Bravo pour le bol d’air frais !

Détritus sur le sol Objectif zéro déchet

Finalement, nous nous sommes dirigés vers l’étang pour faire le tour et trouver les fameux têtards. Nous n’en avons pas trouvé et faire le tour de l’étang n’était pas possible non plus car bloqué d’un côté par une grille et de l’autre par de nombreux branchages sur le sol. Quel dommage, l’endroit est pourtant magnifique, mais les enfants ont malgré tout, beaucoup apprécié la promenade. 

Promenade dans la nature zéro déchet enfants

Depuis, je me suis renseigné, et j’ai découvert qu’il est interdit de capturer des têtards, car ils jouent un rôle important dans l’écosystème et sont en forte régression

Ensuite, j’ai récupéré les paniers bio que j’ai achetés en début de semaine. J’y suis allée en fin de journée. Et il y avait de la choucroute emballée dans une barquette en plastique qui avait passé toute l’après-midi au soleil. Une fois arrivée à la maison, ça ne sentait vraiment pas bon, on a été obligé de la jeter…  

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 11

Samedi et dimanche

Samedi et dimanche, j’ai passé pas mal de temps à faire les devoirs avec ma fille qui est en CP. Normalement, c’était prévu qu’on fasse ça avant les vacances, mais on a laissé traîner. 

Dimanche soir, j’ai préparé ses affaires pour la rentrée du lendemain. J’ai écrit sur son tube de colle qu’il était rechargeable afin qu’il ne soit pas jeté à la poubelle par erreur. Cependant, avant les vacances, ma fille m’a dit que la maîtresse ne voulait pas que les enfants utilisent de la colle liquide… Bon, on verra bien, car il est écrit cela nulle part et la maîtresse ne m’a rien dit. 

Et du côté de Taz ? 

J’ai vidé plusieurs fois l’aspirateur dedans. Et il y a également quelques masques dedans. Cependant, il faut avouer que Taz ne mange pas beaucoup en ce moment…

Bilan de la semaine

Pas mal, pas mal. Il va falloir qu’on tente de réduire nos déchets recyclables. D’un côté, il y a les papiers qui prennent beaucoup de place. Je pense qu’il serait intéressant de faire une activité de recyclage de papier avec les enfants… 

Il y a aussi les emballages recyclables qu’on achète, juste pour dépanner. Là, je pense qu’il faut qu’on arrive à mieux s’organiser pour ne pas en avoir besoin. En plus de cela, j’ai un stérilisateur et des bocaux, donc je devrais pouvoir préparer des conserves en avance. Ça peut aussi être quelque chose à faire le week-end avec les enfants. 

Pour lire le défi zéro déchet de la semaine dernière, c’est ici

Et vous ? Comment s’est passée votre semaine ?


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.