Comment j’ai remplacé ma voiture par un vélo !

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Lorsque mon troisième enfant est né en 2017, nous avions 2 voitures : une clio et un picasso. Nous avons voulu remplacer la clio par une voiture plus grande, mais pas trop grande non plus. Une voiture de ville tout de même. Nous avons opté pour un 2008 essence. À ce moment-là, nous n’imaginions pas que nous le revendrions si vite pour acheter un vélo électrique.

Pourquoi se mettre au vélo ?

Nous n’avions pas réellement besoin de 2 voitures

En 2017, j’ai pris un congé parental pour m’occuper de mes 3 enfants. Il faut savoir que nous habitons à 10 minutes à pied du centre-ville, et à 5 minutes des écoles. Donc, lorsque mon enfant est né, j’ai trouvé ça bien plus pratique d’aller emmener ma fille cadette à pied, avec mon fils dans la poussette. On habite dans le Finistère-Nord, donc j’ai équipé la poussette d’une capote pour la pluie.

Pour la majorité des trajets, je trouvais ça bien plus pratique d’aller à pied. Finalement, notre voiture “de ville” ne sortait pas beaucoup de chez nous… Et pour les trajets plus longs, on prenait l’autre voiture qui consommait moins.

On s’est rendu compte que finalement, à ce moment-là, nous n’avions pas besoin de 2 voitures, mais que lorsque je reprendrais le travail d’ici plusieurs mois, voire années, j’en aurai besoin. Donc, vendre notre voiture maintenant, pour en retrouver une quelques mois plus tard, était-ce vraiment nécessaire de chercher à la vendre ?

Une voiture coûte chère

La voiture que nous avions était presque neuve. Cependant, elle nous coûtait tout de même beaucoup d’argent. Entre le prêt, l’entretien courant, l’essence et l’assurance, tout cela représentait une somme non-négligeable dans notre budget.

Les solutions envisagées

C’est à ce moment-là, qu’on a commencé à réfléchir à une solution qui pourrait nous convenir maintenant et aussi lorsque je reprendrai le travail. Mon mari travaillait à 20 minutes de chez nous en voiture. Il a commencé à regarder les horaires des trains et de bus pour voir s’il était envisageable de se rendre au travail avec les transports en commun. Il faut savoir que là où on habite, c’est très mal desservi. Donc, après avoir étudié les horaires de trains et de bus, il n’y avait rien qui collait.

La seule solution était d’aller à vélo jusqu’à la gare, de monter dans le train à vélo, puis d’aller de la gare au travail à vélo. Mon mari a alors étudié le plan de la ville où il travaille pour ne pas perdre de temps à vélo, et arriver à l’heure à son travail. En plus de cela, la ville où il travaillait comporte des dénivelés importants, un vélo électrique était indispensable.

La phase de test du vélo électrique

Mon mari a donc attendu qu’il fasse beau et a emprunté le vélo électrique de son père. Après quelques ajustements de parcours, il a validé l’idée. Il a donc commandé par la suite une carte pour son abonnement de train. Quelques petites choses à savoir : un vélo électrique pèse lourd. Il ne faut pas avoir à le porter, évitez donc les escaliers.

S’équiper pour faire du vélo par tous les temps

Une fois la phase de test validée, il a fallu s’équiper. Le vélo tout d’abord. Nous avons regardé sur leboncoin et sur des sites spécialisés dans les vélos d’occasion, mais rien ne convenait. Il s’est donc rendu dans un magasin spécialisé, et il a acheté un vélo de la marque Giant. Il a pu rajouter des accessoires : rétros, sacoche, cadenas.

Bien sûr, le vélo n’est pas le seul équipement nécessaire. En effet, il faut aussi pouvoir aller à vélo qu’il pleuve, qu’il vente, sans être complètement trempé. Donc, il a acheté :

Tous ces équipements ont eu un coût important, mais sont rapidement rentabilisés quand on compare à ce que coûte une voiture.

En plus de cela, il avait une tenue de rechange à son travail au cas où.

Revendre son vélo

Puis, est arrivé le jour où mon mari a cessé de travailler dans cette entreprise et qu’il s’est mis à son compte. À présent, il travaille à la maison. Nous avions un super vélo qui prenait la poussière, nous l’avons donc vendu sur leboncoin, ainsi que tous ses accessoires. Après calcul, même si notre situation a fait que nous ne l’avons pas gardé très longtemps, environs 1 an, ça a été un très bon investissement qui nous a fait économiser de l’argent, malgré tout. Et nous l’avons très bien revendu.

Cependant, nous n’avons pas racheté une deuxième voiture pour autant. Dans tous les cas, avec un peu d’organisation, on arrive très bien à faire avec une seule voiture, et surtout, on fait énormément d’économies. Nous continuons à envoyer les enfants à l’école à pied. Nous travaillons à présent tous les deux à la maison.

Bilan de cette expérience à vélo

Ça nous a demandé beaucoup de réflexion et d’organisation au départ. Cependant, le jeu en vaut clairement la chandelle. Par contre, les pistes cyclables sont souvent mal conçues quand il y en a. Personnellement, si j’avais été dans la situation de mon mari, je ne pense pas que j’aurai fait le trajet à vélo, car je suis un peu trouillarde. En plus, je trouve que c’est un moyen de transport dangereux et qui n’est pas assez encadré pour que les cyclistes puissent rouler sereinement.

Et vous ? Quels moyens de transport utilisez-vous ?


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.