[défi] Mon journal zéro déchet : semaine 5

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Voici à nouveau mon journal hebdomadaire de la semaine passée. Si vous n’avez pas entendu parlé de mon défi, je vous invite à en prendre connaissance : [Défi] Mon journal hebdomadaire de mes réussites et mes échecs zéro déchet.

Lundi

Dans quelques jours, c’est l’anniversaire de ma fille aînée. Je lui ai commandé une montre sur Vinted, et je comptais vous parler de mes péripéties avec la plateforme, mais j’ai tellement de choses à dire là-dessus que j’ai décidé d’y consacrer un article entier. Cliquez ici pour lire mon article sur Vinted

Il y a quelques jours, j’ai lu une histoire à ma fille de 6 ans. Elle adore les livres “Tom-Tom et Nana”. Dans une des histoires, Tom-Tom et Nana sont jaloux d’un bébé et se remettent à porter des couches. Le lundi matin, on a retrouvé notre fille avec une couche. Oui, il nous reste des couches, et il faut que je les donne à quelqu’un. Et pour pousser le réalisme du jeu jusqu’au bout, elle a même fait dedans…

Mardi

Ça fait depuis un moment que mes filles me réclament des masques jetables pour aller à l’école. J’ai fini par céder. Il faut bien reconnaître que les masques en tissu de catégorie 1, sont très épais et plus difficiles à porter pendant 8 h d’affilée. Je m’en suis rendue compte quand je suis allée à l’hôpital, et qu’on m’a forcé à mettre un masque jetable. Encore un nouveau déchet qui se rajoute… 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 3

Mercredi

Ce jour-là, en parcourant les groupes facebook sur le zéro déchet, je suis tombée sur une publication qui m’a interpellée. Car il s’agit clairement de greenwashing.

C’est une pub dans un catalogue qui fait la promotion de sacs réutilisables. En voyant les commentaires élogieux, je n’ai pas pu m’empêcher de commenter la publication. 

Dénoncer le greenwashing zéro déchet

“Fausse bonne idée !! Je trouve que c’est une très mauvaise idée, car c’est un sachet en plastique lavable en machine. Ce plastique se retrouvera ensuite dans la mer, car il sera reversé avec les eaux usées de la machine à laver. En plus, je ne vois pas à quoi il sert dans ce cas précis… pour peser des bananes et pour les laver ? Sérieux ? Ça fait penser clairement à du greenwashing…” 

J’ai contacté Mr Mondialisation par rapport à ça, et ils m’ont répondu qu’ils allaient voir ce qu’ils pouvaient faire. Mais bon, ils ont tellement de dossiers qui viennent de partout ! On verra ce qu’ils en font. 

Jeudi

Il y a quelques semaines, je cherchais à acheter des soutiens-gorges sur Vinted [RIP Vinted pour moi]. Puis je n’en pouvais plus de chercher sans rien trouver, alors, je suis allée sur Showroomprivé. Il y avait une vente de sous-vêtements et tenues de nuit, alors j’ai commandé 2 soutiens-gorges et 2 nuisettes. 

Et voilà le résultat… 2 lavages en machine, 2 ! Voilà ce qu’ont pu supporter les vêtements que j’ai achetés. Une baleine en moins pour le soutien-gorge et une bretelle en moins pour la nuisette, et voilà… 

Je me suis dit qu’après cette expérience, je n’achèterai que sur Vinted, mais après ce que je viens de découvrir sur la plateforme, ce n’est plus possible pour moi. Je dois donc chercher une nouvelle solution… 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 12

Je suis allée chez le dentiste ce jour-là. Il a mis un tissu plastifié sur moi pour éviter que son produit de détartrage ne tache mes vêtements. Et une fois qu’il a eu fini, je ne savais pas quoi en faire, alors je l’ai mis dans ma poche. 

Papier du dentiste objectif zéro déchet

Vendredi 

Je suis retournée chez Ecosia. Ecosia, c’est un moteur de recherche écolo qui plante des arbres. Oui, j’ai honte, mais j’ai utilisé Ecosia sur mon navigateur pendant plusieurs mois, et je l’avais désinstallé, car je perdais beaucoup de temps. En effet, j’utilise la suite Google : drive, sheets, doc… Et ce n’était vraiment pas pratique. Alors, j’ai décidé de trouver une solution, j’ai pas mal cherché, et j’ai trouvé ! Si vous aussi vous voulez utiliser Ecosia et Google en même temps, lisez bien mon article sur le sujet

Samedi et dimanche

Ce week-end, j’ai acheté du jambon en vrac à la biocoop. Une personne m’a demandé récemment sur le blog, comment faire pour acheter du jambon en vrac, alors voici la réponse. J’y suis allée avec un bocal, j’ai acheté 5 tranches. J’ai demandé au vendeur de les rouler et de les glisser dedans. J’avoue qu’il a un peu tiqué : “Vous êtes sûre ? Il vaut mieux que je mette un papier quand même !” Mais non, je lui dis de rouler le jambon, et que ce serait très bien. Et c’est ce qu’il a fait. 

Acheter du jambon en vrac avec un bocal en verre

J’ai également acheté du jus de bouleau pour faire une cure. On verra ce que ça donne, c’est la première fois que je fais ça !

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 17/18

Cette année, j’ai envie de préparer des chocolats de Pâques maison, alors, j’ai lavé des coquilles d’œufs pour faire des moules. 

Moules coquilles d'œufs zéro déchet

Dimanche, c’était journée cuisine ! 

J’ai préparé des falafels à l’aide du mélange tout prêt de chez Vrac’N Roll. 

Falafels Objectif zéro déchet

Et j’ai fait une petite séance de Batch cooking, un peu à l’arrache. J’ai improvisé et fait avec ce que j’avais sous la main. Ça m’a permis de faire tous les légumes tout de suite, et donc de ne pas les laisser pourrir. 

Batch cooking Objectif zéro déchet

Et du côté de Taz ? 

  • encore des crayons. Je pense que je vais les mettre dans une boîte à part et chercher une filière de recyclage.
  • des élastiques pour mon appareil d’orthodontie 
  • des masques jetables. 

Bilan de la semaine

Je suis finalement assez contente de ma semaine. Même si j’ai toujours des déchets. Cependant, on n’a pas encore vidé une seule fois Taz depuis le début du défi. Taz fait 30 litres. Donc c’est pas si mal. Et puis, c’est souvent les mêmes déchets qui reviennent. Mais surtout, j’ai l’impression d’avancer dans la bonne direction. 

Pour lire le défi zéro déchet de la semaine dernière, c’est ici

Et vous ? Comment s’est passée votre semaine ?


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

2 réflexions sur “[défi] Mon journal zéro déchet : semaine 5

  • 30 mars 2021 à 15 h 02 min
    Permalien

    J’aime lire ton blog, j’ai commencé ma demarche zD en septembre 2019 et avec l’arrivée du Covid… il y a des retours en arrière comme ppur mes propres contenants certains magasins ne veulent pas a cause de la pandémie… merci a toi. Moi aussi je vis dans le Finistère😜

    Répondre
    • 1 avril 2021 à 16 h 18 min
      Permalien

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! Dans quel coin ? Au plaisir !

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :