ECOSIA : le moteur de recherche qui plante des arbres !

Si l'article vous plaĂźt, soyez libre de le partager :)

Les dĂ©chets numĂ©riques sont un vrai flĂ©au ! Un dĂ©chet qu’on ne voit pas Ă  l’Ɠil nu, pourtant bien prĂ©sent ! Je vais prĂ©parer une sĂ©rie d’articles lĂ -dessus
 Mais en attendant, je vous parle d’un moyen d’allĂ©ger le poids de ces dĂ©chets, en choisissant un moteur de recherche qui Ɠuvre pour la bonne cause, il s’agit d’Ecosia. C’est un moteur de recherche qui permet de faire des recherches sur internet tout en plantant des arbres. Je vous explique comment ça fonctionne et je vous donne une astuce pour le coupler avec la suite Google.

Ecosia, c’est quoi ce moteur de recherche ?

Pour bien comprendre de quoi on parle, il faut dĂ©finir prĂ©cisĂ©ment ce qu’est Ecosia. Ecosia est une entreprise allemande qui permet de faire des recherches sur internet tout en plantant des arbres.

Ok, il permet de faire des recherches sur internet, et aprĂšs ? En fait, les rĂ©sultats de recherche d’Ecosia sont gĂ©nĂ©rĂ©s par Bing et amĂ©liorĂ©s par ses propres algorithmes.

Les lecteurs de cet article ont Ă©galement lu :  Le mode sombre pour rĂ©duire votre empreinte numĂ©rique

Il bĂ©nĂ©ficie aussi des encarts publicitaires de Yahoo. Les annonceurs paient Ecosia pour afficher des publicitĂ©s sur son moteur de recherche, lui permettant ainsi de gagner de l’argent.

Pourquoi Ecosia est un moteur de recherche Ă©colo ?

80 % des bĂ©nĂ©fices de l’argent gagnĂ© par Ecosia, sont reversĂ©s Ă  des associations qui ont des programmes de reforestation. VoilĂ  pourquoi on dit que c’est un moteur de recherche qui plante des arbres.

Mais ce n’est pas tout. L’entreprise va encore plus loin, en ayant un bilan carbone nĂ©gatif, car Ecosia est alimentĂ© Ă  200 % par des Ă©nergies renouvelables. En effet, l’entreprise a construit 2 centrales solaires, Ă  l’aide de son partenaire Myclimate.

Ecosia va encore plus loin dans sa dĂ©marche, car l’entreprise souhaite : « cultiver un monde plus durable sur le plan environnemental, social et Ă©conomique. » Pour cela, en plus de son projet de reforestation, elle met Ă©galement en place des projets pour lutter contre la faim dans le monde, et contre le rĂ©chauffement climatique.

Comment utiliser Ecosia ?

Commencez par taper Ecosia sur votre moteur de recherche habituel, sur Google par exemple. Ça marche aussi sur un smarthphone. Ensuite, vous cliquez sur le premier rĂ©sultat qui apparaĂźt. Lorsque vous arrivez sur la page d’Ecosia, on va vous proposer de tĂ©lĂ©charger l’application ou de l’ajouter Ă  votre navigateur. Sinon, vous pouvez aussi cliquez ici.

Comment utiliser Ecosia et Google en mĂȘme temps

Si pour une raison ou pour une autre, vous ne souhaitez pas utiliser tout le temps Ecosia, vous pouvez l’ajouter uniquement dans la barre de recherche supĂ©rieure de votre navigateur.

Les lecteurs de cet article ont Ă©galement lu :  Comment produire zĂ©ro dĂ©chet numĂ©rique ?

Pour ma part, j’ai utilisĂ© Ecosia pendant plusieurs mois, puis je suis repassĂ©e sur Google, car je perdais systĂ©matiquement beaucoup de temps. En effet, il fallait tout le temps que je me connecte Ă  Google pour regarder ma messagerie, utiliser la suite Google, etc. Je vais donc vous donner une astuce pour utiliser Google et Ecosia en mĂȘme temps avec le navigateur chrome. Ce serait dommage de ne pas utiliser Ecosia pour cette simple raison. Ça doit Ă©galement ĂȘtre possible avec les autres navigateurs, mais il en existe tellement que je ne peux pas vous dire pour chacun d’entre eux comment faire. Suivez cette procĂ©dure, une fois que vous avez ajoutĂ© Ecosia Ă  votre navigateur.

  1. Faites un clic droit sur la barre de recherche située en haut de votre écran.
  2. Cliquez sur gérer les moteurs de recherches.
  3. Vous arrivez sur les paramĂštres de Chrome. Vous voyez la liste de vos diffĂ©rents moteurs de recherche. Cliquez sur les 3 points situĂ©s prĂšs de Ecosia, puis sur « Utiliser par dĂ©faut« . (Il est possible qu’il soit dĂ©jĂ  sĂ©lectionnĂ© comme navigateur par dĂ©faut, dans ce cas, laissez comme ça).
  4. Ensuite, rendez-vous sur la page des extensions de Chrome. Si vous ne savez pas comment y accéder, tapez « extensions chrome » dans votre barre de recherche.
  5. Dans l’encadrĂ© avec la loupe, tapez : nouvel onglet G suite. C’est le premier rĂ©sultat, cliquez dessus et installez-le.
  6. Lorsque vous ĂȘtes sur un nouvel onglet, vous avez bien : Ecosia qui s’affiche dans la barre de recherche supĂ©rieure, et la barre de recherche Google Ă  l’intĂ©rieur de la page.
  7. Vous pouvez paramĂ©trer cette page en allant sur les 3 points en haut Ă  droite de la fenĂȘtre. Vous avez « Customize extension » qui s’affiche. Cliquez dessus.
  8. Vous pouvez dĂ©cocher la grande majoritĂ© des cases. Pour ma part, j’ai cochĂ© : Keep, calendar, Youtube, Docs, Sheets, Google Drive, Gmail. Et j’ai Ă©galement choisi le thĂšme « Dark » qui consomme moins d’Ă©nergie.
Les lecteurs de cet article ont Ă©galement lu :  Comment produire zĂ©ro dĂ©chet numĂ©rique ?

Ecosia : ce qu’il faut retenir

Adoptez Ecosia permet de faire des recherches sur le net, tout en rĂ©duisant son impact carbone et contribue Ă  lutter contre la dĂ©forestation, la faim dans le monde et le rĂ©chauffement climatique. Alors, pourquoi s’en priver ? Et maintenant, vous savez qu’il existe une astuce pour utiliser Ecosia tout en continuant de profiter des outils Google ! Pour aller encore plus loin, voici quelques astuces pour rĂ©duire vos dĂ©chets numĂ©riques.

Et vous ? Quel moteur de recherche utilisez-vous ? Êtes-vous convaincu par Ecosia ?


Si l'article vous plaĂźt, soyez libre de le partager :)

Laura BĂ©got

Je suis Laura BĂ©got, je vis en Bretagne et plus prĂ©cisĂ©ment dans le FinistĂšre. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la dĂ©cision de supprimer les dĂ©chets de la famille. Je ne suis pas particuliĂšrement Ă©colo, mais j’ai toujours Ă©tĂ© sensible au sort de notre planĂšte et de nos descendants. Cependant, je pestais aprĂšs tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien Ă  faire, qui restent les bras croisĂ©s Ă  attendre que l’on continue un peu plus Ă  s’auto-dĂ©truire. Le monde entier est concernĂ© mais rien n’est fait. J’ai compris rĂ©cemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par ĂȘtre le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.