Autoconsommation et autoproduction d’énergie à la maison

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)
  • 23
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    24
    Partages

Produire soi-même son électricité est une pratique qui se démocratise. En effet, à l’heure où le réchauffement climatique devient un enjeu capital pour nous tous, il est primordial de trouver des alternatives écologiques et zéro déchet pour consommer de l’énergie sans impacter l’environnement. L’autoconsommation solaire est une solution écologique et économique pour produire sa propre électricité à la maison.

Installez des panneaux solaires

Se lancer dans l’installation de panneaux solaires pour consommer sa propre électricité n’est pas si compliqué que cela, à condition de suivre quelques étapes et d’être accompagné de professionnels compétents.

Tout d’abord, il faudra réaliser une étude technique afin de définir la solution la plus adaptée à votre situation. Vous pouvez vous rendre sur le site mamaisonsolaire.fr pour réaliser cette étude et vous renseigner sur les différents forfaits proposés. Ensuite, une autorisation en mairie sera nécessaire. Puis, un artisan certifié RGE QualiPV se chargera de l’installation des panneaux solaires. À la fin de cette journée de pose, vous commencerez à produire votre propre électricité.

Suite à l’installation, il faudra effectuer quelques démarches pour revendre votre surplus de production d’électricité et obtenir les primes de l’État. Habituellement, ces démarches sont prises en charge par l’entreprise chargée de l’installation. Enfin, vous pourrez suivre continuellement votre production d’électricité afin d’optimiser votre rendement.

Pourquoi se lancer dans l’autoconsommation solaire ?

L’autoconsommation solaire est un choix économique évident lorsqu’on pense long terme. Bien qu’il s’agisse d’un investissement non négligeable au départ, il est rentabilisé au bout de quelque temps. En effet, si vous décidez d’installer des panneaux solaires, vous produirez gratuitement votre électricité, et en plus de cela, vous pourrez revendre le surplus.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Faire le vide

De plus, l’autoconsommation solaire est également un choix écologique pertinent. Lorsque vous installez des panneaux solaires, vous utilisez l’énergie solaire qui est une énergie renouvelable.

Lorsqu’on souhaite faire le choix d’une énergie renouvelable pour son domicile, l’autre option est de se tourner vers des fournisseurs d’énergie verte. Cependant, c’est une solution bien plus onéreuse mensuellement. C’est pourquoi l’autoconsommation solaire est intéressante à ce niveau-là également.

Autoconsommation solaire : panneaux solaires et éoliennes

Éolienne domestique : autoconsommation grâce au vent

Une autre alternative pour produire sa propre électricité consiste à installer une éolienne domestique. Tout comme les panneaux solaires, léolienne domestique permet de produire sa propre électricité et de revendre le surplus. L’éolienne peut être installée sur le toit de sa maison ou dans son jardin. Sa principale contrainte est qu’elle doit être installée dans un endroit très venteux. Ce système sera donc plus ou moins adapté en fonction du vent présent.

Contrairement aux panneaux solaires, l’installation est bien plus coûteuse et le rendement moins efficace. Les prix peuvent varier énormément en fonction de la puissance utilisée. De plus, avant de pouvoir installer un tel système, un permis de construire est nécessaire ainsi que l’accord du voisinage.

Bien que cette solution permette de produire de l’énergie propre, son coût d’installation est très cher. Ce qui en fait une alternative encore peu intéressante pour les particuliers.

Cependant, si vous êtes très motivé et bon bricoleur, il est possible de fabriquer soi-même sa propre éolienne. Attention tout de même, car il s’agit de fabrication de modèles réduits, et pour alimenter une maison entière, il vous faudra en fabriquer plusieurs.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  4 gestes simples pour réduire efficacement son empreinte carbone


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)
  • 23
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    24
    Partages
  •  
    24
    Partages
  • 23
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

2 réflexions sur “Autoconsommation et autoproduction d’énergie à la maison

  • 8 décembre 2020 à 11 h 38 min
    Permalien

    Bonjour vous n’avez pas évoqué les métaux rares entrant dans la production et le fonctionnement de ces énergies renouvelables dites propres. En effet elles ne le sont pas plus…Elles engendrent une pollution et des catastrophes sanitaires majeurs. j’aimerais savoir justement comment passer à travers de ce problème.

    Répondre
    • 8 décembre 2020 à 15 h 47 min
      Permalien

      Bonjour et merci pour votre commentaire.
      En fait, il s’agit là d’une idée reçu. Ne confondons pas les matériaux utilisés pour nos smartphones (qui eux sont extrêmement polluants) et ceux pour les panneaux solaires. Non, la majorité des panneaux solaires ne contiennent pas de métaux rares.
      Dans 90 % des cas, les panneaux solaires sont constitués de silicium cristallin, élément que l’on extrait du sable ou du quartz et qui, comme le verre, est 100 % recyclable. Ils contiennent aussi des éléments en argent, en aluminium ou en cuivre et parfois du plastique.
      Certaines entreprises parviennent également à recycler presque 100 % de leurs panneaux solaires et limitent ainsi leurs besoins en matières premières.
      Pour approfondir le sujet, je vous propose de lire cet article qui devrait vous intéresser : https://www.greenpeace.fr/impact-environnemental-solaire/

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :