4 astuces pour des règles zéro déchet

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Les règles, c’est jamais agréable, on s’en passerait bien ! Mais voilà, quand elles sont là, on n’a pas le choix, il faut bien faire avec. Heureusement, aujourd’hui, il existe des solutions pour les vivre plus sereinement. J’en ai testé plusieurs, pour des règles zéro déchet, écologiques et économiques. 

Lisez jusqu’au bout, un petit bonus vous attend en fin d’article !

Astuce zéro déchet : la cup menstruelle

cup menstruelle zéro déchet

Avant de faire le zéro déchet, j’étais une adepte du tampon. Alors, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers le cup en 2015. À l’époque, on commençait tout juste à entendre parler de la cup, et il existait aussi les serviettes hygiéniques lavables. Je n’étais pas trop tentée par les serviettes hygiéniques lavables, n’étant déjà pas fan des serviettes hygiéniques jetables. 

Donc, j’ai testé la cup pendant 1 an et demi et j’ai vraiment trouvé ça génial. Puis, je suis tombée enceinte de mon troisième enfant. Et je n’ai plus jamais été à nouveau à l’aise avec la cup. Elle me faisait mal et glissait, alors qu’auparavant, quand je l’utilisais, je ne la sentais pas du tout. J’ai donc été obligée de trouver une autre solution. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Ma salle de bain, je la veux éco-responsable !

Les serviettes hygiéniques lavables

Serviettes hygiéniques lavables

Je me suis alors tournée vers les serviettes hygiéniques lavables. Ça fait le boulot, mais c’est loin d’être confortable. Elles existent en plusieurs tailles, selon votre flux. Et il est assez facile d’en trouver, notamment en Biocoop. 

Le flux instinctif libre pour des règles zéro déchet

Ensuite, j’ai entendu parler du flux instinctif libre. Il s’agit de ne mettre aucune protection et de laisser s’échapper le flux dans les toilettes. J’ai essayé sans trop essayer. Mais penser sans arrêt à faire attention de ne pas malencontreusement libérer le flux me stressait, et devoir aller aux toilettes plus souvent ne m’inspirait pas trop non plus. De plus, cette technique nécessite aussi de l’entraînement. 

Attention cependant, car cette méthode est contre-indiquée pour les femmes qui portent un stérilet. De plus, pour celles qui ont eu plusieurs enfants, c’est également plus compliqué, le périnée étant souvent moins tonique. Et, pour les femmes qui ont un flux abondant, c’est une méthode plus difficile à gérer également. 

Des règles zéro déchet avec la culotte menstruelle

Culotte menstruelle Fempo

Plus récemment, j’ai entendu parler de la culotte menstruelle. Là, je me suis dit : Trop cool, c’est la solution ! Mais est-ce vraiment efficace ? Est-ce confortable ? Faut-il la changer plusieurs fois par jour ? Et combien en faut-il ?

Puis, j’ai eu la chance de tester les culottes menstruelles Fempo et j’ai été conquise ! Je vais donc vous parler de celles-ci, en fonction de mon expérience. 

Plusieurs modèles de culotte menstruelle Fempo

Tout d’abord, petite présentation des culottes menstruelles Fempo. Elles existent en différents modèles en fonction de votre flux : léger, moyen ou abondant. Et de votre morphologie : culotte, shorty, taille haute ou Power ++. Il existe même une version maillot de bain ! La Power ++ est la culotte la plus absorbante de leur gamme, et c’est celle que j’ai testée. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Cosmétique : et si vous adoptiez le shampoing solide pour vos cheveux !

Durée d’utilisation de la culotte Fempo

Les culottes sont composées d’une partie absorbante complètement intégrée à la culotte et le tissu extérieur est imperméable. Elles peuvent être portées jusqu’à 12 heures d’affilée, soit une journée complète. Cela dépendra de votre flux. Si vous avez un flux vraiment très abondant, il vous faudra peut-être la changer en cours de journée. Pour ma part, une culotte me fait la journée sans problème. 

Confort

Si vous avez un doute concernant la taille à choisir, il est préférable de choisir une taille supérieure. Vous pouvez également vous référer au guide des tailles sur leur site. Cependant, je trouve qu’elles taillent bien et niveau confort, c’est le must ! 

Une des craintes que j’avais également, était que j’avais peur d’avoir l’impression de porter une couche. Mais il n’en est rien. Elles sont fines tout en étant très absorbantes. Et il n’y a pas non plus d’odeurs. C’est comme si vous portiez un sous-vêtement classique.

En plus de cela, les tissus utilisés viennent de France et d’Europe et sont garantis sans produits nocifs. 

Entretien et tarif

Pour l’entretien, il suffit de la rincer à la main, et de la mettre en machine avec le reste du linge. Il est préférable de ne pas dépasser les 30 °C et d’éviter le sèche-linge.

Niveau quantité, je vous conseille d’en avoir 3 dans l’idéal. Ça permet de tourner sans problème. Et niveau tarif, de 32 à 42 € selon le modèle. C’est un petit investissement, mais vite rentabilisé.

Où commander la culotte menstruelle Fempo ?

Pour commander, rendez-vous sur le site Fempo, et bénéficiez d’une réduction avec le code ci-dessous 😉

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment diminuer ses déchets avec les toilettes japonaises ?

>>> 10 % de réduction avec ce code : ZERODECHET

Et vous ? Avez-vous testé la culotte menstruelle ? Qu’en avez-vous pensé ? 


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.