Recette de croque-monsieur zéro déchet

Lorsqu’on fait le zéro déchet, il y a des aliments que l’on remplace et d’autres qu’on arrête tout simplement de consommer, faute d’alternatives. Ça a été mon cas concernant le fameux croque-monsieur, jusqu’au jour où j’ai décidé de le faire moi-même de A à Z. Finalement, la recette du croque-monsieur zéro déchet n’a rien de sorcier et est tellement excellente !

Avec la situation sanitaire actuelle, il n’est pas toujours possible d’acheter en vrac avec ses propres contenants. Prenons notre mal en patience, et n’oublions pas de soutenir en priorité les commerces de proximités, et de consommer local, de saison et bio… Adaptez les conseils qui vont suivre en conséquence.

Les ingrédients de la recette de croque-monsieur zéro déchet

Pour la recette de croque-monsieur zéro déchet, vous aurez besoin de :

  • pain de mie
  • jambon
  • fromage
  • béchamel : beurre, farine, lait, poivre, sel et noix de muscade ou curcuma

Acheter du pain de mie pour la recette de croque-monsieur

La première difficulté pour réaliser soi-même la recette du croque-monsieur est de trouver du pain de mie sans emballages. Si votre boulangerie habituelle en propose quotidiennement à la vente, alors pas de problème. Sinon, il vous faudra peut-être en commander. Personnellement, j’ai la chance d’avoir une boulangerie près de chez moi qui en propose régulièrement. Je le fais trancher et la boulangère le met dans mon sac en tissu. Malgré tout, une fois, j’ai voulu en commander dans une autre boulangerie, mais je me suis retrouvée avec du pain de mie tout petit, spécial toast. Pas très pratique ! Donc, un conseil, précisez bien à votre boulanger que c’est du pain de mie destiné à faire des croque-monsieur.

Recette de pain de mie pour croque-monsieur

La deuxième solution est de faire votre pain vous-même :

Concernant les ingrédients de la recette, vous trouverez la farine en vrac dans n’importe quelle boulangerie, il suffit de demander. En général, ils acceptent. Allez-y avec un grand bocal en verre. Pour info, un bocal en verre Le Parfait de 2 litres peut contenir approximativement 1 kilo de farine. Idem pour la levure fraîche, vous en trouverez chez votre boulanger.

Concernant le lait, vous avez plusieurs possibilités, soit vous trouvez une ferme pour vous vendre du lait de vache, soit vous suivez cette recette de lait végétal.

Concernant l’huile, on en trouve de plus en plus facilement en vrac dans les Biocoop. Si vous n’en trouvez pas, choisissez-là en contenant en verre.

Du jambon en vrac pour votre croque-monsieur

Pour le jambon, vous pouvez en acheter directement chez le boucher et demander à le mettre dans votre contenant. De plus en plus de grandes surfaces acceptent aussi les contenants personnels. Personnellement, je préfère soutenir le boucher de proximité pour plusieurs raisons. D’abord, car ça me semble bien plus logique dans ma démarche. En plus, il accepte systématiquement mes contenants. Il a même adhéré à l’association zéro déchet de mon secteur.

Et puis aussi, car il m’est arrivé plusieurs fois d’aller au Super U acheter du jambon en vrac. Et souvent, c’était compliqué. La première fois, aucun souci. La deuxième fois, je suis tombée sur une autre personne. Et j’ai dû argumenter en précisant que sa collègue l’avait fait précédemment, etc. La fois suivante, la vendeuse m’a dit qu’il fallait que j’utilise une boîte transparente en plastique, qu’ils refusaient à présent les boîtes en métal et en verre. Et la fois encore d’après, c’était carrément, “on m’a dit de dire non”. Bref, c’est passé à chaque fois, mais j’ai dû argumenté, c’était tout le temps compliqué… C’est pénible. Donc, maintenant, je n’y vais plus du tout.

Le fromage à croque-monsieur

Concernant le fromage, c’est assez simple. La plupart des commerces bio en vendent à la coupe. Vous en trouverez également sur le marché. Il suffit d’y aller avec un bocal ou une boîte. Pour le choix du fromage, libre à vous de choisir celui qui vous plaît. À la maison, on adore tous le bleu d’Auvergne, alors on en met dedans. Miam !

De la béchamel pour une recette de croque-monsieur moelleuse

Bien que la béchamel ne soit pas indispensable dans la recette de croque-monsieur, elle permet de garder le pain de mie moelleux.

Pour la béchamel, vous aurez besoin de :

  • beurre. On en trouve sans emballages sur certains marchés. Dans la plupart des magasins, il y en a en emballages recyclables. Avant, je le trouvais emballé dans un papier compostable, le code barre était directement imprimé dessus. Mais depuis plusieurs mois, il n’est plus disponible. Sinon, il est également possible de le faire soi-même.
  • farine. Voir plus haut pour savoir où en trouver.
  • poivre et sel. J’achète du poivre en grains et du gros sel à la biocoop. Puis, j’utilise un moulin à sel et un autre pour le poivre.
  • muscade râpée. Je la remplace souvent par de la racine de curcuma qu’on peut trouver en vrac en magasin bio.
  • lait. Si vous choisissez de faire votre béchamel au lait végétal, je vous conseille de la faire avec du lait d’avoine. Suivez les instructions ici, utilisez l’avoine à la place des noisettes.

Voici la recette de la béchamel en entier.

Recette de croque-monsieur béchamel

Montage de la recette de croque-monsieur zéro déchet

Une fois que vous avez déniché tous vos ingrédients, il ne reste plus qu’à faire le montage de vos croque-monsieur.

  • étalez la béchamel sur une tranche de pain de mie
  • ajoutez du fromage en morceau ou râpé
  • une demi tranche de jambon
  • ajoutez à nouveau de la béchamel
  • puis à nouveau du fromage
  • fermez avec la deuxième tranche de pain de mie
  • recouvrez-là de béchamel
  • puis de fromage
  • mettez en haut du four sur une grille à 210 °C. Inutile de préchauffer votre four. Laissez cuire pendant 10 à 20 minutes selon votre four. Surveillez bien la cuisson.
  • Dégustez avec une salade verte

Vous n’avez plus aucune raison de vous priver de croque-monsieur. Si cette recette vous a plu, dites-le dans les commentaires.

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :