[défi] Mon journal zéro déchet : semaine 16

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Voici mon journal hebdomadaire de la semaine passée. Si vous n’avez pas entendu parlé de mon défi, je vous invite à en prendre connaissance : [Défi] Mon journal hebdomadaire de mes réussites et mes échecs zéro déchet.

Suite de mon potager zéro déchet

Je n’ai pas jardiné cette semaine, mais j’ai pu admirer l’évolution de mes plants. Les plants de tomate ont de petites fleurs à présent. Pourtant, je n’étais pas convaincue qu’ils allaient tenir le coup. Nous allons également avoir du raisin cette année pour la première fois, et des framboises.  

L’anniversaire de ma fille

Cette semaine, ma fille a eu 7 ans. Elle voulait emmener des petits sachets de bonbons à l’école. C’est pas du tout zéro déchet, mais à vrai dire, on n’a pas de bonnes solutions. L’école nous oblige à apporter des bonbons emballés, pour une question de traçabilité du produit. L’institutrice garde l’emballage quelque temps au cas où… En réalité, je pense que la probabilité pour qu’un problème arrive est proche de zéro, mais bon… 

Pour ma fille aînée, à ses anniversaires, elle emmenait soit des biscuits que j’avais fait, ou alors des bonbons que j’avais achetés en vrac. Elle n’était pas dans la même école, alors je ne sais pas si chaque école a ses propres règles, ou si les règles sont nationales et ont tout simplement changées depuis…  

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 12

Pour son anniversaire, elle a eu :

  • un bureau déniché sur leboncoin
  • des livres
  • un doudou chat géant
  • un spirographe
  • des Playmobils d’occasion achetés au Secours Populaire 

Peinture murale

Je me suis remise à la peinture de mes murs. Nous avons comme projet de déménager. Nous ne savons pas où exactement pour l’instant, mais on envisage plutôt le Finistère sud ou le Morbihan. Mais pour cela, il faut que l’on finisse notre maison, puis qu’on la vende. Je ne pense pas qu’on aura de difficulté pour la vendre, elle est bien située, elle est grande et il y a un grand jardin. 

Bref, en peignant les murs, je me disais que c’était vraiment problématique d’utiliser de la peinture acrylique, car c’est à base de pétrole. En fait, j’utilise du scotch de masquage que je suis obligée de mettre à la poubelle ensuite. Pendant un moment, je me disais qu’il fallait que je trouve du scotch compostable. Sauf que, même si je trouve un tel scotch, la peinture, elle, pollue et ne doit pas se retrouver dans mon compost. 

Ensuite, je me suis aperçue que le problème ne s’arrêtait pas là. En fait, il y a le problème du ponçage. Lorsqu’on ponce des murs peints, on se retrouve avec de la poussière de peinture. Et cette poussière se retrouve dans la nature.

Il y a aussi le problème du rinçage du matériel de peinture. La peinture se retrouve dans l’eau. Je sais bien que l’eau sale est filtrée avant d’être rejetée dans la nature, mais malgré cela, certaines substances arrivent quand même à passer. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 10

J’ai donc cherché une peinture écologique sur internet et j’ai trouvé une peinture à base d’huile. Mais pour autant, c’est aussi une peinture acrylique. Donc, le problème est toujours là. Et puis, en lisant la fiche détaillée de la peinture, il est écrit ceci : “Ne pas rejeter à l’égout ou dans l’environnement. Eliminer en centre de traitement agréé.” 

Peinture écologique acrylique à l'huile

Sinon, j’ai trouvé une autre peinture qui elle, semble être vraiment très bien. Par contre, elle est mat. Voici le site où je l’ai trouvé : https://www.maison-ecolo.com/.  Je pense que je vais creuser un peu plus, et si je teste cette peinture, je vous ferai un retour.  

Peinture écologique naturelle

Autopsie de poubelle jaune

J’ai effectué mon autopsie de poubelle jaune. Dans cette poubelle, il y a tous les déchets plastiques et cartons recyclables. Je mets le papier dans un autre bac, ainsi que le verre. 

Autopsie de poubelle recyclable jaune objectif zéro déchet

Grâce à cette autopsie, je me rends compte qu’il y a un certain nombre de déchets qui peuvent être évités. Je vais vous faire prochainement un article détaillé de cette autopsie.  

Que contient Tazounet cette semaine ? 

Tazounet contient : 

  • des résidus de plastique que j’ai récupéré lorsque j’ai vidé notre aspirateur robot. 
  • une brossette interdentaire. Je pourrai en acheter des biodégradables, mais pour cela, il faut que je paye des frais de port, alors j’attends de voir si je trouve un site qui en vend avec également autre chose que je pourrai acheter. Afin de rentabiliser les frais de port. 
  • un morceau de jouet cassé
  • un bout de métal entouré de plastique qui sert à fermer les emballages de bonbons (cadeau de mes parents pour les enfants). 
  • quelques autocollants
Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 17/18

Bilan de la semaine 

Quelles sont les missions que j’ai réalisées pendant ma semaine, suite aux objectifs que je me suis fixés ?   

  • Me renseigner sur l’épilation définitive : PAS ENCORE FAIT
  • Envoyer mon courrier à l’Unicef : PAS ENCORE FAIT
  • Mettre en place des routines pour les enfants : PAS ENCORE FAIT
  • Faire le tri dans mes mails : PAS ENCORE FAIT
  • Autopsier ma poubelle jaune : FAIT

Semaine prochaine, on prend les mêmes, on recommence et on en rajoute :

  • Me renseigner sur l’épilation définitive
  • Envoyer mon courrier à l’Unicef
  • Mettre en place des routines pour les enfants
  • Faire le tri dans mes mails
  • Désencombrer les vêtements
  • Désencombrer les chaussures

Pour lire l’ensemble des défis, c’est ici !

Et vous ? Comment s’est passée votre semaine ? 


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

3 réflexions sur “[défi] Mon journal zéro déchet : semaine 16

  • 15 juin 2021 à 13 h 16 min
    Permalien

    Bonjour
    En tant qu’institutrice je voulais juste rajouter que nous avons un protocole assez serré concernant ce qui entre à l’école et ce qui se partage dans une classe en temps de Covid. Et oui le mieux sont des choses emballées malheureusement pour éviter tout risque de contamination. C’est bien regrettable et nous attendons avec impatience la levée de tous ces protocoles !

    Répondre
    • 17 juin 2021 à 9 h 31 min
      Permalien

      Merci pour ton retour. Oui, on espère que tout ça reviendra vite à la normale. Cependant, je trouve qu’il y a beaucoup d’incohérences. Par exemple, au Collège de ma fille, au self, les couverts sont mis dans des bacs et chaque enfant se sert dans ce même bac. Il y a bien du gel à l’entrée du self, mais bon, ce n’est pas respecté par tout le monde.

      Répondre
      • 17 juin 2021 à 13 h 01 min
        Permalien

        En effet !! Mais l’édicaiton nationale n’en est plus à une incohérence près !!

        Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :