Chaussures éthiques : 3 bonnes raisons de s’en procurer

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Au-delà d’un simple amour pour la protection de la nature et de l’environnement, l’écologie est devenue aujourd’hui tout un mode de vie. Les populations du monde entier, de plus en plus soucieuses du bien-être de leur planète, multiplient les actions pour assurer sa préservation. Vous connaissez certainement déjà les tenues écologiques et les lunettes en bois, mais avez-vous entendu parler des chaussures éthiques ? Voici 3 bonnes raisons de privilégier l’achat de chaussures éthiques et écologiques.

1/ Des chaussures éthiques pour s’engager dans 3 luttes

La mode éthique prône trois principales valeurs : le respect de l’environnement, l’engagement et la responsabilité. Décider de porter des chaussures éthiques revient donc à mener trois types de lutte.

S’atteler au respect de l’environnement

Les chaussures éthiques sont respectueuses de l’environnement. Elles sont réparables, recyclables et n’entrent pas dans le lot des déchets qui polluent la planète. De plus, elles sont fabriquées à partir de matériaux nobles comme le caoutchouc, le cuir végétal, le coton bio et le chanvre. Elles ne présentent donc aucun risque pour la santé.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Louer ses vêtements plutôt que de les acheter

S’engager à laisser un bon héritage aux générations futures

Ces chaussures font de ceux qui les portent des personnes écoresponsables. Elles garantissent aux générations futures un monde meilleur que celui dans lequel nous vivons actuellement. Plus elles seront donc répandues, mieux la planète se portera.

D’ailleurs, les chaussures écologiques sont un moyen d’inculquer à nos enfants les valeurs de la mode éthique afin de pérenniser les acquis concernant la protection de l’environnement.

Amener les grandes entreprises de chaussure à accepter leurs responsabilités vis-à-vis de leurs employés

La plupart du temps, les artisans des industries de fabrication de chaussures travaillent dans des conditions déplorables et sont exposés à toutes sortes de produits toxiques nuisibles à leur santé. Ils sont de surcroît mal payés par leurs employeurs qui se font pourtant beaucoup d’argent sur leur dos.

À l’inverse, les chaussures éthiques sont fabriquées dans des conditions dignes et dans le respect des normes sanitaires. De plus, les entreprises qui les fabriquent paient leurs employés à leur juste valeur.

2/ Des chaussures éthiques disponibles en plusieurs modèles

On pourrait penser que les fabricants de chaussures éthiques sont limités à un seul modèle. Ce n’est pourtant pas le cas. En effet, sur le marché, vous pourrez acheter une variété de modèles. Même si les baskets sont plus répandus, vous trouverez aussi des bottes, des sandales, des chaussures à talons, etc.

Ces articles sont vendus sur des plateformes spécialisées à des prix très abordables. En vous rendant par exemple sur ethiqueprivee.com, vous pourrez vous en procurer.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  8 plateformes pour acheter et vendre des vêtements d'occasion

3/ Des chaussures éthiques, confortables et durables

Avec de telles chaussures, plus de soucis à vous faire en ce qui concerne les problèmes de transpiration. En effet, ces accessoires sont fabriqués à base de matières naturelles, ce qui offre un confort total et laisse votre peau respirer. De plus, les chaussures éthiques sont durables et très résistantes à la chaleur et aux intempéries. C’est l’idéal pour tous ceux dont le travail impose d’être assez mobiles et actifs.

En somme, les chaussures éthiques prônent non seulement le respect de la nature, mais aussi celui de la personne humaine. Elles sont également très tendances, confortables et durables. N’hésitez donc pas à vous en procurer.


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.