Louer ses vêtements plutôt que de les acheter

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

On pense souvent à tort que la seule solution pour s’habiller est d’acheter des vêtements. En réalité, il est possible de louer ses vêtements. Cette solution est une alternative intéressante à la fast fashion et permet de créer un cercle vertueux. Je vous en parle dans cet article.

Pourquoi louer ses vêtements ?

Je vous ai raconté mes petites péripéties sur le site Vinted, alors c’est décidé, je n’achèterai plus sur cette plateforme. Même si, il est vrai qu’une majorité de commandes se passe bien. Mais je ne veux absolument pas contribuer au marché noir, à la contrefaçon, à la vente de vêtements “made in china” ni au harcèlement sexuel. Sans compter que le SAV est nul, et l’entreprise n’est même pas en France. 

J’ai donc cherché des alternatives à Vinted, et je me suis souvenue que j’en connaissais déjà ! En effet, il y a le site Le Closet qui propose la location de vêtements. En fait, ce n’est pas le seul. Il y a aussi le site Possible. Alors, je me suis dit que ce serait pas mal de creuser un peu le sujet.  

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi devriez-vous acheter vos vêtements en seconde main ?

Ensuite, le coût environnemental d’un vêtement est loin d’être négligeable. Si l’on considère l’ensemble du processus de fabrication d’un jean par exemple, c’est-à-dire du champ de coton jusqu’à la boutique où il sera mis en vente, le jean va parcourir l’équivalent de 1,5 fois le tour de la Terre. Incroyable, non ? En effet, l’industrie de la mode est une des plus polluantes au monde.

Comment ça fonctionne ?

La location de vêtements se facture par abonnement. Vous payez un abonnement mensuel sans engagement et qui est reconduit tacitement. 

Par exemple, Le Closet démarre son abonnement à 39 € par mois, contre 59 € par mois pour Possible. Je trouve que 59 €, ça commence à faire cher, mais pourquoi pas après tout.

Au niveau du lavage, ce sont les plateformes qui s’occupent de laver le linge. Donc, il n’y a pas besoin de s’occuper des lessives. 

En plus de cela, vous avez la possibilité d’échanger plusieurs fois par mois vos vêtements. 

Chez le Closet, lorsque vous vous inscrivez, vous remplissez un questionnaire pour indiquer vos goûts. Ensuite, votre garde-robe est constituée par un styliste. Et si elle ne vous convient pas, vous ramenez le colis et une nouvelle sélection vous est envoyée. 

Vous avez la possibilité de garder un vêtement coup de cœur. Dans ce cas, vous l’achetez à un tarif préférentiel. 

Louer ses vêtements, c’est pour qui ? 

Ce service de location de vêtements, en réalité, n’est pas nouveau. Je ne l’ai découvert pourtant que récemment. Ce concept est parfait pour les personnes qui ne veulent pas s’encombrer de vêtements, mais qui aiment tout de même la mode. Cela vous permet aussi de tester différents vêtements que vous n’auriez peut-être pas choisis autrement. Et surtout, ça évite d’acheter du neuf, car ce sont des vêtements d’occasion. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Chaussures éthiques : 3 bonnes raisons de s'en procurer

Les différentes boutiques

Pour louer sa garde-robe, il y a différentes plateformes, notamment :

  • Le Closet : c’est la plateforme que je pense tester, car je trouve le tarif accessible. À partir de 39 €/mois.
  • Possible : le site met l’accent sur la mode éthique. À partir de 59 €/mois.
  • Le grand dressing : c’est la même chose que les 2 premier, mais pour les hommes.

Les 3 sites de vêtements dont je vous parle sont pour le quotidien. Cependant, il existe d’autres sites de locations, mais qui sont axés sur des événements spéciaux : robes de soirées, de mariage, sacs, etc.

Mon avis sur la location de vêtements

Je trouve dommage de devoir ramener plusieurs fois par mois les vêtements. J’aurais préféré avoir plus de vêtements d’un coup et ne les échanger qu’une seule fois par mois, voire même tous les 2 ou 3 mois. Quitte pourquoi pas, à payer une caution comme garantie en cas de vêtements abîmés ou perdus. 

Je n’ai pas encore testé le concept, mais je pense le faire bientôt. Je suis très intéressée par Le Closet. Je vous en reparlerai sûrement prochainement. 

En attendant, j’aimerais beaucoup avoir sur la question. Avez-vous testé la location de vêtements ? Qu’en pensez-vous ? Bonne ou mauvaise idée ?


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.