[défi] Mon journal zéro déchet : semaine 12

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Voici à nouveau mon journal hebdomadaire de la semaine passée. Si vous n’avez pas entendu parlé de mon défi, je vous invite à en prendre connaissance : [Défi] Mon journal hebdomadaire de mes réussites et mes échecs zéro déchet.

Lundi

Lors de mon dernier défi, je me suis fixée quelques objectifs à faire dans la semaine, et je les ai ajoutés à mon planning. Je n’ai pas tout fait mais quelques-uns tout de même. 

Lundi, j’ai préparé le pique-nique de ma fille de 6 ans. Sa classe faisait une sortie dans une ferme. La directrice a demandé aux parents de préparer un pique-nique “zéro déchet”. C’est vraiment encourageant d’avoir une directrice sensible à l’écologie. Elle a mis en place un composteur dans la cour de l’école, des poubelles de tri et il y a même un potager. Quand j’avais leur âge, je ne savais pas ce qu’était du compost, ni faire le tri, et je pensais qu’il n’y avait que les personnes âgées qui avaient des potagers. 

Pour le pique-nique “zéro déchet”, j’ai fait les courses au Super U. Le lundi, la biocoop est fermée, et honnêtement, je n’avais pas le temps de faire plusieurs magasins. J’ai donc acheté ce que j’ai pu en vrac : raisins secs, pommes, melon… Et j’ai acheté du jambon emballé, un gros paquet de chips pour faire plaisir à ma fille et parce que je n’avais pas le temps de les faire moi-même. Si je m’étais bien organisée, je serais allée le samedi faire mes courses, et j’aurais pu acheter tout en vrac, et même faire des chips maison… J’ai aussi acheté de la compote emballée dans des pots en verre. Cependant, j’ai tout de même pris le temps d’aller à la boulangerie pour acheter des baguettes. 

Pour la sortie scolaire, il fallait aussi prévoir une paire de bottes. J’en avais trouvé sur leboncoin, mais la personne ne m’a jamais répondu. J’ai dû en acheter des neuves au Super U. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 7

Mardi

Mardi, je suis allée chez l’allergologue avec ma fille de 14 ans. Elle suit actuellement un traitement de désensibilisation, car elle est allergique aux acariens. C’était le matin. Le midi, nous sommes passées à la boulangerie prendre des sandwichs. J’y suis allée avec mon sac en tissu. Sauf que c’était une nouvelle vendeuse, et quand je lui ai demandé de mettre les sandwichs directement dans mon sac, elle n’a pas compris. Elle les a emballés dans du papier d’abord. J’ai laissé couler. La prochaine fois, je serai plus claire. 

Mercredi

J’ai résolu le problème de ma poule. En effet, la semaine dernière je vous disais qu’une de mes poules réussissait à sortir de son enclos. On avait tout essayé : rajouté une épaisseur supplémentaire de grillage, surélevé le grillage… Et malgré tout, elle continuait à sortir. Je me suis alors dit qu’il devait y avoir un trou dans le grillage qui nous sépare de notre voisin, et qu’elle devait passer par le jardin du voisin pour revenir ensuite dans notre cour. Effectivement, j’ai trouvé un trou. Je l’ai bouché avec du grillage et à présent elle ne sort plus. Je vais donc pouvoir enfin planter des légumes, sans qu’ils soient piétinés par notre poule. 

En cherchant le trou dans le grillage, j’ai découvert une plante en plastique au fond de mon jardin. J’ai halluciné ! Ce sont les voisins qui auraient jeté ça chez nous ? 

Plante en plastique objectif zéro déchet

Je suis allée faire quelques courses à la biocoop. J’y suis allée avec mes 2 enfants, car ils s’ennuyaient à la maison, et mon mari travaillait. Au bout de 5 minutes, j’étais prête à faire demi-tour, ils n’arrêtaient pas de courir partout. Puis, finalement, ils ont trouvé une cabane en bois dans la biocoop, ils ont joué dedans, et ça m’a permis de faire tranquillement (ou presque) mes courses. J’ai acheté des légumes, du fromage, des céréales… Tout ça, en vrac. 

Jeudi

Nous avons commencé à mettre en place des routines à la maison. Notamment, pour que ma fille de 6 ans range sa chambre. Donc, sa chambre doit être rangée le soir, avant l’histoire. Pour l’instant, je l’aide. On a également mis un deuxième lit dans sa chambre pour que son frère de 3 ans dorme avec elle. Ils ont tous les 2 peur du noir, et des difficultés à s’endormir. Donc, pour résoudre ce problème, on a pensé à les mettre dans la même chambre. Pour l’instant, ça se passe bien. On verra avec le temps. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 11

Vendredi 

Vendredi, j’ai enfin déposé au relais colis les 4 colis Vrac’N Roll que j’avais à la maison. 

J’ai passé une commande sur le site Vive le végétal. Ils vendent des plants sans plastique. Je teste et je vous dirai si c’est bien. Par contre, je trouve que ça manque un peu de choix. Il y a des tomates, des courgettes, des salades… Mais pas de petits pois ou d’haricots verts par exemple. 

Je suis passée déposer la fiche d’inscription de ma fille de 6 ans à la piscine, car je l’ai inscrite en perfectionnement 1 pour qu’elle sache bien nager. Je trouve ça hyper important. Tous les étés, nous allons au camping, et il y a une piscine. Il faut savoir que ma fille n’est pas du genre à écouter les consignes, et à faire ce qu’on lui dit. À moins de l’attacher, on n’a pas vraiment de solutions.

Quand elle était plus jeune, c’est arrivé plusieurs fois qu’un voisin nous la ramène, car elle était partie toute seule se promener. Ce qui me rassure d’un côté, c’est qu’elle n’est pas comme ça qu’avec nous. Avec sa maîtresse aussi. Elle m’a même dit : “Quand je la gronde, j’ai l’impression qu’elle s’en fiche. On dirait qu’il n’y a rien qui l’atteint.” Bref, une fois, elle est partie toute seule se baigner dans la piscine du camping… Du coup, on aime autant qu’elle sache nager.  

Je me suis inscrite sur le site Geev. C’est un site qui ressemble au boncoin, sauf que tout est gratuit. Et ça fonctionne avec des bananes. Lorsque vous faites un don, vous récoltez des bananes. Lorsque vous contactez quelqu’un pour un don, vous dépensez une banane. Donc, si vous avez des choses à donner, c’est un site qui pourrait vous plaire. 

Je suis allée encore une fois faire quelques courses, car on avait du monde à la maison ce week-end. Je suis allée à la boucherie avec mes boîtes en inox, et j’ai acheté des saucisses, de la viande hachée et du saucisson.

Samedi et dimanche

Nous sommes allés au camping le dimanche. Mes beaux-parents ont un mobil-home là-bas. On y allait surtout pour donner un coup de main à mes beaux-parents pour installer leur bâche de toit pour couvrir leur terrasse. En effet, mon beau-père a fait une crise cardiaque il y a quelques semaines, donc, il ne faut pas qu’il fasse d’effort. C’est un camping très sympa, collé à la mer, avec 2 piscines, des toboggans et ils viennent d’installer un grand parc de jeux pour les enfants. Mes enfants se sont éclatés toute l’après-midi sur les jeux. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  [défi] Mon journal zéro déchet : semaine 5

Et du côté de Taz ? 

J’ai encore une fois trié la poubelle. Très souvent, je retrouve du plastique qui va dans la poubelle de tri. Il faut savoir que nos consignes de tri ont changé depuis 1 an. En effet, notre centre de tri a investi dans des nouvelles machines qui permettent de trier plus de déchets. Enfin, il ne faut pas pour autant que ça devienne une excuse pour acheter des emballages. J’entends très souvent ceci : “Mais ça tu peux acheter, ça se recycle !” En fait, quand on fait le zéro déchet, il faut avant tout, supprimer les emballages. Peu importe qu’ils se recyclent. Le recyclage utilise de l’énergie. Et même si, en théorie, un déchet se recycle, ce n’est pas pour cela qu’il sera effectivement recyclé. Bref, il est important d’en avoir conscience. 

Bilan de la semaine 

La semaine précédente, je m’étais fixée quelques missions que j’avais planifié dans mon agenda. Qu’en est-il ? 

Voici les objectifs que je m’étais fixé : 

  • Me renseigner auprès de l’école pour savoir s’ils récupèrent les crayons usagés : PAS ENCORE FAIT
  • M’inscrire sur l’application Geev : FAIT
  • Me renseigner sur l’épilation définitive : PAS ENCORE FAIT
  • Envoyer mon courrier à l’Unicef : PAS ENCORE FAIT
  • Mettre en place ma poubelle papier : PAS ENCORE FAIT
  • Régler le problème avec ma poule : FAIT
  • Acheter les plants de légumes : FAIT

Autre chose à noter, nous mettons en place progressivement des routines à la maison. En réalité, c’est comme cela que je fonctionnais avant. Avant, c’était avant d’avoir mon troisième enfant. Et le livre qui m’a énormément aidé pour m’organiser est “Entretiens avec mon évier”. Je vous le conseille. Une bonne organisation est cruciale pour réussir à faire le zéro déchet, j’en sais quelque chose !

Pour la semaine à venir, voici les objectifs que je vais planifier dans mon agenda : 

  • Me renseigner auprès de l’école pour savoir s’ils récupèrent les crayons usagés 
  • Me renseigner sur l’épilation définitive
  • Envoyer mon courrier à l’Unicef 
  • Mettre en place ma poubelle papier 
  • Mettre en place des routines

Pour lire l’ensemble des défis, c’est ici !

Et vous ? Comment s’est passée votre semaine ? 


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

6 réflexions sur “[défi] Mon journal zéro déchet : semaine 12

  • 17 mai 2021 à 17 h 13 min
    Permalien

    Bonjour Laura, super cette idée de défi, ça prouve qu’un peu tous les jours on peut avoir une petite action écologique. Et partager ces actions en famille me semble primordiale ! C’est très encourageant, merci !!

    Répondre
  • 17 mai 2021 à 23 h 37 min
    Permalien

    Hello Laure,
    Alors après réflexion voici en résumé ma semaine
    Nous sommes allés au marché Jeudi (jour férié) et Dimanche en famille, pour acheté du poisson et des légumes.
    J’emmène mes sacs en papier que je réutilise autant de fois que possible. C’est ma bonne action recyclage.

    Nous avons réparé et donné des jouets avec mes filles dans une association qui les distribuent aux enfants qui ne peuvent en avoir. Au lieu de les jeter, c’était très instructif pour nous tous.

    Et enfin, ballade en forêt pour se défouler.

    Je ne suis pas à zéro déchet, mais j’essaie de faire de bonne action pour notre planète.

    Répondre
    • 21 mai 2021 à 15 h 32 min
      Permalien

      Merci beaucoup pour ton commentaire !
      Tu n’es peut-être pas encore “zéro déchet”, mais tu es sur la bonne voie en tout cas. Bravo !

      Répondre
  • 26 mai 2021 à 9 h 06 min
    Permalien

    Bonjour Laure!

    Je lis avec attention vos compte-rendus de votre défi, c’est sincère et motivant!
    J’ai changé beaucoup d’habitude à la maison (courses en vrac, maximum de fait-maison…) mais je ne vois pas vraiment de résultats dans ma poubelle… Il y a toujours des déchets « impondérables ». Il faut dire qu’en parallèle je désencombre… avez-vous aussi eu une phase comme ça quand vous avez commencé?
    Merci pour votre réponse!

    Répondre
    • 28 mai 2021 à 11 h 31 min
      Permalien

      Bonjour Laetitia,
      Merci pour ton commentaire !
      Oui, ce que tu vis en ce moment est normal. C’est très frustrant en effet. Quand j’ai commencé, j’avais aussi plus de déchets puisque j’ai énormément désencombré. Il y a un avant et un après. Ce que tu jettes en ce moment fait partie de “l’avant”. Tous les objets que nous achetons sont destinés un jour ou l’autre à la poubelle. Ce qui compte c’est la prise de conscience que tu es en train d’avoir en ce moment, justement par le biais de ce désencombrement qui induit énormément de déchets. C’est une phase difficile mais essentielle pour se rendre compte de notre vie passée, de nos mauvais choix. Et pour se motiver dans la démarche et dire STOP à tout cette surconsommation passée que l’on ne veut plus ! Surtout prends des photos Avant/Après, car une fois qu’on a désencombré on a tendance à oublier tout le chemin parcouru…

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :