Noël zéro déchet, le bilan

Noël zéro déchetJe vous ai déjà parlé de Noël via mon article Noël zéro déchet, mode d’emploi. A présent, Noël est passé. Mon premier Noël zéro déchet. Quel est le bilan ? J’ai été confronté à de nombreux problèmes en matière de déchets. Cependant, pour une première, c’est plutôt pas mal, même si je sais que je peux faire mieux. Mais le fait de noter ce qui va et ce qui ne va pas, permet de s’améliorer par la suite.

Les cadeaux d’entreprise

Noël oblige, en bons clients ou bons fournisseurs, on offre de bons petits “coffrets”. Les coffrets contiennent le plus souvent beaucoup de plastique et un peu de bons petits trucs à avaler !

Solution pour un Noël zéro déchet :

J’ai une façon bien à moi pour gérer ce genre de déchet. C’est très simple ! Ce qui vient de près ou de loin de l’entreprise et qui produit des déchets, reste à l’entreprise ! C’est ma façon à moi de le gérer, en attendant que le monde soit sensibilisé au concept “No plastic”. Cependant, ce concept n’est pas assimilé par tous les membres de la famille. Donc, cette année, nous avons reçu des biscuits et bonbons emballés dans du plastique. Noël prochain, l’objectif est de faire assimiler à toute la famille ce concept, et même en période de fête.

Les chocolats de Noël du club de sport

Le ballotin de chocolat reçu à la fête de fin d’année du club de basket de ma fille. Bien sûr, un bon gros emballage en plastique, avec dedans de nombreux chocolats emballés individuellement.

Solution pour un Noël zéro déchet :

Pour régler ce problème, je pourrai proposer mon aide au club et ainsi m’occuper d’acheter les chocolats de Noël, ou les inciter à acheter plus responsable.

Les chocolats de Noël de l’école

Les enfants nous ramène sans arrêt des déchets de l’école : bonbons, coloriages, bracelets en plastique, travaux manuels, etc. La période de Noël ne fait pas exception à la règle.

Solutions pour un Noël zéro déchet :

Il est possible de limiter les dégâts, en éduquant nos enfants sur le sujet des déchets, afin qu’ils refusent dès que possible de ramener des objets inutiles à la maison. Objets qu’ils regarderont 5 minutes avant de les oublier au fond d’un tiroir.

Les enfants peuvent aussi expliquer la démarche “zéro déchet” aux enseignants et camarades de classe et ainsi les sensibiliser.

En tant que parent, il est possible de participer à l’association de parents d’élève afin de faire entendre sa voix !

Les cadeaux que j’ai reçu

J’ai eu la bonne surprise cette année de recevoir des cadeaux immatériels : argent, journée en thalasso !

Par contre, j’ai reçu des boîtes de chocolats et des bonbons emballées dans du plastique.

Solution pour un Noël zéro déchet :

L’année prochaine, je suggérerai à ma famille de choisir des chocolats avec moins d’emballage.

Les cadeaux zéro déchet que j’ai acheté

Chacune de mes filles ont reçu un cadeau groupé : des jouets en bois. Ça a limité les emballages et l’encombrement d’après Noël.

A mon neveu et à ma nièce j’ai offert des places de cinéma.

A la filleule de mon conjoint, j’ai acheté une poupée Corole. J’ai choisi cette marque car je sais par expérience que la qualité est au rendez-vous et que c’est une poupée qui durera des années.

J’ai offert à mes parents et beaux-parents un bon pour un restaurant au bord de la mer.

Bilan de cette année pas parfait mais très positif. Il y a de nombreux points qui ne vont pas, l’année prochaine il faudra que je mette en pratique mes solutions envisagées. A noter tout de même que ma famille a fait un effort considérable.

Et vous ? Quel est le bilan de votre Noël zéro déchet ?  Avez-vous trouvé des solutions efficaces pour réduire vos déchets ? 

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

2 pensées sur “Noël zéro déchet, le bilan

  • 12 avril 2016 à 22 h 27 min
    Permalink

    Bonjour. Je découvre ton blog avec plaisir. Oui Noël est très difficile en ce qui concerne le zéro déchet. Autant on peut facilement limiter les déchets que l’on génère autant c’est difficile de limiter ce que les gens nous offre. Les chocolats et autres coffrets c’est dur dur dur. Une autre piste à creuser c’est de récupérer ces emballages pour offrir les prochains cadeaux ou sinon comme boite de rangement…

    Répondre
    • 13 avril 2016 à 15 h 34 min
      Permalink

      Bonjour, merci pour ton commentaire 🙂 Je suis tout à fait d’accord avec toi, il est bien plus compliqué de supprimer les déchets que les autres nous emmènent. C’est pourquoi il faut tenter de sensibiliser les gens au maximum. Mais c’est pas toujours facile de se faire entendre…

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :