Les solutions pour produire moins de déchets dans sa salle de bain

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)
  • 28
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    29
    Partages

Vous souhaitez agir pour la planète ? Le zéro déchet vous intéresse ? Alors, commençons par votre salle de bain ! Découvrez les solutions pour réduire vos déchets dans la salle de bain. Voici quelques astuces pour un mode de vie plus écolo au quotidien.

Adoptez le rasoir en inox

Les rasoirs jetables en plastique représenteraient plusieurs dizaines de milliers de tonnes de déchets par an. Autant vous dire qu’il s’agit d’un accessoire à vite remplacer par un ustensile durable ! Et si vous adoptiez le rasoir en acier inoxydable aussi appelé “rasoir de sûreté” ?

Alors que le rasoir jetable dure environ 3 mois, votre beau rasoir en inox durera, lui, des dizaines d’années, si ce n’est toute votre vie ! Même s’il coûte plus cher sur le coup, cet accessoire reste très abordable et votre investissement sera vite rentabilisé. Au lieu de jeter le rasoir entier, seule la lame sera à remplacer une à deux fois par an. De quoi réduire drastiquement les déchets de votre salle de bain.

Attention cependant à acheter votre rasoir réutilisable en inox chez un barbier ou dans une boutique spécialisée pour avoir un objet de qualité qui durera dans le temps.

Adoptez le rasoir en inox pour moins de déchets dans la salle de bain

Troquez vos cotons démaquillants contre des disques lavables

Beaucoup plus économiques et durables, les cotons démaquillants en tissus vous feront faire des économies tout en vous aidant à réduire le volume de votre poubelle. Il s’agit de petits carrés ou ronds de tissu de type “éponge”. Si vous êtes adepte du DIY et que vous souhaitez les confectionner vous-mêmes, on vous conseille d’opter pour des tissus doux comme du coton bio ou de la fibre de bambou. Pour les laver, il vous suffira de les passer en machine avec vos vêtements.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Ma salle de bain, je la veux éco-responsable !

Optez pour des cotons-tiges réutilisables pour moins de déchets dans la salle de bain

Parce qu’ils font partie des 10 déchets les plus retrouvés sur les plages, les cotons-tiges jetables sont à bannir de votre salle de bain ! Optez plutôt pour des cotons-tiges lavables et réutilisables en silicone, des oriculis, des cotons-tiges biodégradables ou d’autres alternatives durables tout aussi efficaces que les cotons-tiges classiques.

Quel que soit l’ustensile que vous choisirez, attention à vos tympans ! Veillez à ne pas enfoncer votre coton-tige trop profondément dans votre oreille, car il est fait pour retirer l’excès de cérumen à l’entrée du conduit auditif seulement.

Testez les serviettes hygiéniques lavables et les culottes menstruelles

Mesdames, vos règles sont la première source de déchets dans vos salles de bain ! Eh oui, il est tout à fait possible d’adopter un mode de vie éco-responsable pour ses règles. Et question santé, les serviettes et les tampons sont, de plus, fortement controversés. Bien qu’en contact direct avec notre corps, ces produits d’hygiène contiennent pourtant des substances toxiques, des “perturbateurs endocriniens”. Une incertitude plane encore sur les effets qu’ils pourraient avoir, à terme, sur la santé.

Alors, autant opter pour des alternatives sûres et saines. Les serviettes hygiéniques lavables en tissus et les culottes menstruelles sont bien plus écologiques, naturelles (et économiques !)

Compostez votre brosse à dent et préférez le savon solide pour moins de déchets dans la salle de bain

Les brosses à dents naturelles en bambou rencontrent de plus en plus de succès. Et pour cause ! En plus d’être robustes et durables, ces alternatives à la brosse à dents en plastique sont biodégradables.

Brosse à dents naturelle compostable pour moins de déchets dans la salle de bain

On change en moyenne 3 à 4 fois de brosse à dents par an. Le fait d’en utiliser une en matériau naturel tel que le bambou vous aidera donc à réduire vos déchets, à condition de la jeter au compost, avec vos déchets organiques et non pas à la poubelle. Vous pouvez facilement faire votre propre compost chez vous.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Shampooing solide, en vrac, zéro déchet : se laver les cheveux quand on fait le zéro déchet

Plus écologique et plus économique, le savon solide est meilleur pour votre peau. Il suffit de voir la longueur de la liste d’ingrédients des gels douche pour se rendre compte que leur composition n’est, en règle générale, pas très naturelle. Mieux vaut choisir un savon solide et neutre, car plus il y a de parfums et d’additifs, moins votre savon sera bon pour votre peau et l’environnement.

De même, privilégiez des savons solides fabriqués essentiellement à base d’huile végétale et d’eau faits artisanalement, comme le vrai savon de Marseille. Vous éviterez par la même occasion, les tonnes d’emballages plastiques que produisent les gels douche ! Dans cette logique, préférez aussi les shampoings solides aux shampoings classiques conditionnés en bouteille. Pareil pour votre dentifrice !

On espère vous avoir donné quelques idées pour réduire les déchets de votre salle de bain. Pour une beauté eco-friendly, renseignez-vous sur les alternatives existantes, car elles sont très nombreuses. Vous pourrez être fier(e) de votre salle de bain zéro déchet !


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)
  • 28
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    29
    Partages
  •  
    29
    Partages
  • 28
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.