6 moyens d’être plus écolo en faisant ses courses

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Nous faisons nos courses très régulièrement et nous avons chacun nos habitudes qui ne sont pas toujours très écolos. Pourtant pour faire des courses zéro déchet, il suffit simplement de changer quelques-unes de nos pratiques. Quelques gestes écolos répétés chaque semaine font en effet une grande différence, en particulier lorsque tout le monde apporte sa pierre à l’édifice.

Faire ses courses sans utiliser la voiture

La majorité des gens utilisent leur voiture pour faire leurs courses, ce qui permet d’aller plus vite et de transporter plus de choses. Mais en réalité, il est tout à fait possible de faire autrement. La solution la plus simple et gratuite est de faire ses courses à pied, ainsi aucune empreinte carbone à déplorer. Cependant, cela n’est pas toujours possible, car il est nécessaire d’habiter à proximité des commerces.

Si ce n’est pas votre cas, utiliser un vélo est également une bonne alternative, cela reste un moyen écologique pour vous déplacer. Le petit plus : faire ses courses à pied ou à vélo, permet également de faire du sport. Alors, mettez ce temps à profit pour prendre soin de votre santé.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Commander sans emballage

Utiliser un chariot de courses

Comment porter ses courses lorsqu’on les fait à pied ou à vélo ? Le chariot de courses devient dans ce cas indispensable, car il permet de transporter facilement l’ensemble de vos courses. Certains chariots peuvent même être utilisés comme remorque de vélo. En plus de cela, c’est une solution très pratique car il a une grande capacité pour ranger toutes vos courses. Il existe des chariots de courses pour tous les goûts et tous les budgets. Vous pouvez trouver celui qui vous convient sur Chariot-de-courses.com. De plus, en l’absence de caddies, les chariots de courses sont la solution idéale si vous faites vos courses au marché, par exemple.

D’ailleurs, faire le marché est une très bonne solution pour éviter certains déchets, notamment lorsqu’on dispose d’un chariot de courses ! En effet, il permet d’éviter les sacs plastiques que l’on nous propose, et qui sont encore bien trop présents. Les sacs jetables et biodégradables sont quant à eux très loin d’être écologiques.

Utiliser un chariot de courses pour être écolo

Acheter des produits locaux et bio

Se rendre au marché pour faire ses courses offre incontestablement de nombreux avantages, notamment pour réduire ses déchets, mais pas seulement. Le marché permet d’être au plus près du producteur, permettant ainsi d’acheter des produits locaux et de qualité. En achetant “local”, on réduit considérablement l’impact carbone lié au transport et à la réfrigération. De ce fait, cela permet de consommer des produits de meilleure qualité.

Ce temps de transport fait une grande différence, car les légumes locaux peuvent aussi être cueillis à maturité, puisqu’ils sont bien plus proches du consommateur final. Il est également important pour notre santé et pour préserver la nature, de manger des aliments bio. Les pesticides sont en effet responsables de nombreux cancers. En plus de cela, ils sont volatiles et se dispersent partout dans l’environnement, engendrant de nombreuses conséquences sur la faune, la flore, et sur les personnes se trouvant à proximité.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Vrac’N Roll : courses zéro déchet en ligne

Acheter en vrac

Acheter en vrac permet de supprimer le coût de l’emballage pour le consommateur. Et pour cause, lorsque l’on achète un produit emballé, on paye non seulement pour le produit, mais également pour son emballage. En revanche, lorsque l’on achète un produit en vrac, 100 % du prix correspond à celui du produit. Ce qui nous permet de payer bien moins cher pour un produit de meilleure qualité.

Concernant l’impact écologique des emballages, un simple petit morceau de plastique peut paraître anodin, mais en réalité, le fait d’en consommer de façon répétée, engendre finalement de nombreux dégâts. D’un côté, lors de la production de ces plastiques, et de l’autre, lorsqu’ils arrivent en fin de vie. Ils se retrouvent dans le meilleur des cas au recyclage, ou dans le pire des cas, dans les océans.

Acheter en vrac n’est pourtant pas bien compliqué. Il suffit de vous rendre dans des lieux qui disposent de rayons vrac : les magasins bio, les marchés, les grandes surfaces… Le vrac se démocratise de plus en plus, il devient ainsi de plus en plus simple de réduire ses déchets.

Acheter en vrac pour faire ses courses

Apporter ses contenants réutilisables

Pour acheter en vrac et aller vraiment jusqu’au bout de la démarche zéro déchet, il est important d’apporter ses contenants réutilisables. Le vrac devient de plus en plus accessible et les commerçants sont de plus en plus ouverts pour répondre à la demande des clients qui souhaitent acheter en vrac avec leurs propres contenants.

Si les commerces de proximité, bio ou spécialisés dans la vente en vrac fonctionnent ainsi, en mettant en avant le zéro déchet, vous trouverez également de plus en plus de supermarchés qui favorisent cette démarche, notamment les grandes surfaces avec des rayons spécialisés dans le vrac.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Acheter en vrac en épicerie bio

Payer ses courses avec une monnaie locale

Payer avec une monnaie locale c’est payer à l’échelle d’une ville ou d’une région, cela permet de faire fonctionner les commerces de proximité, l’argent circulant localement. Mais pas seulement puisqu’elles sont également très souvent utilisées pour des projets environnementaux. Par exemple, en encourageant les utilisateurs à effectuer leurs achats au sein d’un réseau de partenaires sélectionnés pour leur engagement en faveur de l’environnement. Une monnaie locale incarne donc des valeurs humaines très fortes, que les monnaies conventionnelles n’incarnent plus. Une simple pièce de monnaie peut paraître anodine, alors qu’elle a en réalité, un impact considérable auquel on ne pense pas forcément.

Nos choix quotidiens ont eux aussi un impact considérable sur ce qui nous entoure. Il est donc important de s’en rendre compte pour commencer à changer nos habitudes. De petits gestes écolos réalisés par un grand nombre de personnes ont des conséquences gigantesques sur l’environnement.

Et vous ? Quelles sont vos astuces zéro déchet pour être écolo en faisant vos courses ?


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.