[défi] Mon journal zéro déchet : du 17 au 30 janvier

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Voici mon journal hebdomadaire des deux semaines passées. Si vous n’avez pas entendu parlé de mon défi, je vous invite à en prendre connaissance : [Défi] Mon journal hebdomadaire de mes réussites et mes échecs zéro déchet.

La semaine précédente a été un peu chargée, et je n’ai pas eu le temps de rédiger mon journal hebdo, alors je vous présente aujourd’hui, le journal de mes 2 dernières semaines.

Retour sur mes défis de janvier

Pour rappel, dans le dernier article, je vous parlais des différents défis que nous avions décidé de tenter.

Le dry January

Tout d’abord, il y a eu le “dry january” où il est question de ne pas consommer d’alcool durant tout le mois de janvier. Défi réussi sans soucis. On a tout de même bu un peu de champagne lorsqu’on a signé l’acte de vente de notre maison de Douarnenez. À part ça, on n’a rien bu et surtout, on a décidé de continuer dans ce sens. En effet, on a besoin de toute notre énergie pour faire les travaux de notre nouvelle maison. Travaux qui ont commencé samedi d’ailleurs. Un apéro de temps en temps, oui, mais de façon exceptionnelle seulement.

Dry January - défi objectif zéro déchet

1 semaine sans viande

Le deuxième défi était de ne pas manger de viande durant 1 semaine. Pour ce défi, nous n’avons rien changé de nos habitudes finalement. Nous n’avons pas vraiment réussi, puisque nous avons carrément oublié que nous nous étions lancé ce défi. Cependant, on est resté très raisonnable dans notre consommation de viande, puisque nous en avons mangé 2 ou 3 fois en quinze jours. Je pense que ce défi n’était pas vraiment fait pour nous, car nous ne mangeons de la viande que de façon exceptionnelle.

1 semaine sans écrans

Le troisième défi était de passer une semaine sans écrans. Les enfants ont réussi haut la main ce défi. Personnellement, j’ai eu un peu plus de mal. Arrivé au mercredi soir, j’ai craqué. Mon mari a fait pas mal d’efforts, il a remplacé son temps d’écran du soir par de la lecture.

Ce défi a été vraiment très bénéfique pour les enfants. Pendant la semaine du défi, Adam, mon fils de 4 ans a beaucoup réclamé les dessins animés. Par contre, la semaine dernière, ils ont regardé l’âge de glace mercredi. Ensuite, jeudi soir, ma fille Alice a regardé l’âge de glace 2 pendant que mon fils était en train de vomir dans son lit (vive la gastro !) et mon mari et moi étions en train de travailler dans notre bureau (=parents indignes). Vendredi matin, c’est mon fils qui a regardé les dessins animés pendant que l’on travaillait (=re parents indignes). Puis ensuite, ils n’ont pas demandé de regarder quoi que ce soit. Habituellement, ils regardent les écrans les jours où il n’y a pas école.

Nouvelle maison, nouveaux travaux

Si vous avez bien suivi, vous savez que ça y est, c’est fait, nous sommes propriétaire de notre maison de Douarnenez ! YES !!! Nous avons pas mal de travaux à réaliser. Et d’ailleurs, nous avons commencé samedi dernier, nous avons mis les enfants à contribution.

Les enfants zéro déchet et travaux

Nous avons enlevé une partie de la tapisserie et démonter toutes les cloisons dans les combles. Voyez la quantité de déchets que cela génère !

IMG

Nous avons rempli un nombre important de sacs-poubelles avec toute cette tapisserie !

Sacs de déchets rénovation de maison

Le dimanche, nous sommes retournés là-bas pour continuer les travaux. [Aparté : Je suis sûre que si nous avions bu de l’alcool dans le week-end, nous n’aurions pas réussi à faire autant de choses.]

Le samedi midi, mes beaux-parents nous ont emmenés à manger. C’était top ! Pas besoin de faire de courses en catastrophe le midi. Par contre, le dimanche, je suis allée acheter des salades dans le petit Leclerc juste en face de la maison. Et bien sûr, je n’avais rien anticipé. Donc, j’ai acheté pas mal d’emballages. Il faudra que je prévoie des boîtes sur place pour la prochaine fois. En espérant que le magasin les accepte.

Commande zéro déchet à la boulangerie

Je suis allée un midi acheter des sandwichs et des desserts à la boulangerie. J’ai réussi à avoir mes 2 tartelettes dans ma boite. Sauf que ma boîte était trop petite, la vendeuse a renversé une des tartes et moi, je les ai écrasées en fermant la boîte. 😅

Et pour les sandwiches, la vendeuse les a mis dans un papier avant de les mettre dans mon sac. Je lui ai dit qu’elle aurait pu les mettre directement dans le sac, mais elle avait peur que les ingrédients sortent des sandwiches. Bon, ce n’était pas hyper réussi, en plus, la vendeuse avait l’air d’être stressée. On fera mieux la prochaine fois.

Les Ouïghours

Il y a quelques jours, j’ai découvert une pétition qui parlait du cas des Ouïghours : “La France doit reconnaître le génocide des Ouïghour·e·s en Chine !“. Finalement, la pétition a abouti. Je suis peut-être un peu naïve, mais je suis tombée des nues. Je pensais que ce genre de pratiques n’existait plus (camp de concentration, exécutions publiques, stérilisations forcées, viols, esclavagisme…) , je me suis demandée si ce qui était dit dans cette pétition était vrai. Puis, j’ai creusé un peu le sujet et j’ai découvert qu’en plus d’être vrai, les persécutions envers les Ouïghours ne datent pas d’hier. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez lire ceci. Et si vous voulez un résumé, voici une courte vidéo qui explique bien la situation. Encore une bonne raison de boycotter la Chine !

Mes projets professionnels

Développement de sites internet

Pour tout vous expliquer, cette semaine j’ai eu un surplus de travail. En plus d’être blogueuse, je suis aussi développeuse web. D’ailleurs, si vous avez besoin de créer un site pour votre entreprise, je suis disponible pour vous accompagner, pour cela, rendez-vous sur mon site laura-begot-guegan.fr. 😉

Cette activité me plaît, mais ce que je souhaiterais vraiment, c’est développer l’activité de mon blog Objectif zéro déchet, pour en faire mon activité principale. D’ailleurs, peut-être avez-vous vu passer quelques-uns de mes mails qui parlent de ce sujet.

Blogging professionnel

Effectivement, il y a quelques mois, j’ai intégré la formation blogueur-pro d’Olivier Roland. Et, comme je suis vraiment convaincue par la qualité de cette formation, j’ai souhaité vous en parler. Même si il ne s’agit pas de “zéro déchet” a proprement parler, sans le blogging, je ne pourrais pas partager avec vous toutes ces choses. En tout cas, si le sujet suivant vous intéresse : “Comment gagner de l’argent avec son site web en 2022“.

• Je vous recommande de vous inscrire sur ce lien.

Vous aurez accès à un cours gratuit en direct ce soir. Si vous ne pouvez pas y assister, inscrivez-vous et vous recevrez le cours en replay. D’ailleurs, si vous avez des questions sur cette formation, n’hésitez pas à me les poser j’y répondrai avec plaisir.

En attendant, voici mon expérience : Le contenu de la formation est très riche. Lorsqu’on se retrouve dans la formation, on n’est jamais isolé, il y a une grande communauté, sans compter les coachings communs réguliers. Au minimum 1 fois par mois, il y a un coaching commun où Olivier répond à toutes nos questions en direct. Le coût de la formation est largement justifiée par la qualité du contenu, et si on suit bien toutes les étapes enseignées par Olivier, il y a un véritable retour sur investissement. Les témoignages toujours plus nombreux le prouvent.

Une poule sur un mur…

La semaine dernière, ma poule Javotte est tombée malade. Je l’ai retrouvé dans le jardin, prostrée. Elle n’arrivait pas à marcher, elle tombait systématiquement en avant. Je ne savais pas trop quoi faire… Le lendemain matin, j’ai téléphoné au vétérinaire. Rendez-vous en urgence. Après l’avoir laissée en observation quelques heures, le diagnostic est tombé. C’est une péritonite. La vétérinaire m’a expliqué que les œufs de la poule étaient partis se loger au mauvais endroit et s’étaient rompus. Le jaune de l’œuf se répand alors dans l’abdomen et crée une infection. C’est une maladie fréquente, qui peut récidiver et il n’y a rien à faire pour l’éviter.

La vétérinaire lui a fait une ponction pour enlever le liquide et nous avons 10 jours de traitement antibiotique à lui donner. Matin et soir, je lui donne ses petits cachets dans le bec. Bon, les premiers jours, c’était facile puisqu’elle était amorphe. Elle n’arrivait même pas à rentrer toute seule dans son poulailler. Quelques jours plus tard, il a fallu commencer à lui courir après pour l’attraper.

Et hier soir, on est rentrés tard à la maison, et pour la première fois depuis le début de sa maladie, elle a réussi à se mettre sur son perchoir pour dormir. On a bien rigolé a essayer d’attraper la poule du haut de son perchoir. Mon mari avait peur de se faire becqueter, et moi je ne voulais pas mettre ma tête dans le poulailler de peur qu’il y ait des araignées. J’ai fini par réussir à l’attraper tout de même. Il n’empêche qu’avoir une poule ce n’est pas anodin. Je ne suis pas sûre que tous les propriétaires de poules seraient prêts à faire tout ça pour leur animal. Sans compter le prix du vétérinaire. En tout cas, une fois dans mes bras, elle se blottit contre moi, c’est trop mignon.

Des podcasts zéro déchet

Je commence à mettre en place une série de podcasts pour vous permettre d’écouter les articles du blog, en déplacement par exemple. Je vous propose de vous y abonner sur l’une de ces plateformes, d’autres épisodes vont suivre. Objectif zéro déchet est sur :

Du covid encore du covid

Je ne sais pas comment c’est chez vous, mais ici c’es l’hécatombe. Nous avons de la chance, nous passons entre les gouttes. Alice et Adam sont tous deux cas contacts. L’instituteur d’Alice nous a envoyé un mail à 22h le mercredi soir. Nous avons donc des autotests à effectuer tous les 2 jours. Le premier jour, Alice ne s’est pas laissé faire, ça s’est terminé en pleurs, puis le lendemain elle voulait recommencer le test… Quant à Adam, nous avons reçu un mail de la directrice le jeudi soir, alors qu’il venait justement de vomir. Finalement, nous l’avons testé le lendemain matin mais il était négatif.

Mes lectures zéro déchet et autre…

En ce moment, je suis en train de lire le livre Les zenfants zéro déchet avec ma fille Alice. Je l’ai acheté il y a quelques années pour ma fille ainée, mais je ne l’ai jamais lu, je l’ai juste survolé. Ma fille a 7 ans et je sens que le sujet commence à l’intéresser. Tous les soirs, je lis quelques pages avec elle.

Récemment, j’ai également lu le livre “Les gratitudes” de Delphine De Vigan.

« Vous êtes-vous déjà demandé combien de fois dans votre vie vous aviez réellement dit merci ? Un vrai merci. L’expression de votre gratitude, de votre reconnaissance, de votre dette. À qui ? On croit toujours qu’on a le temps de dire les choses, et puis soudain c’est trop tard. »

https://www.eyrolles.com/

Ce livre est extrêmement bien écrit. Le personnage principal est une vieille dame, très attachante, qui se retrouve en maison de retraite. Et elle souhaite retrouver des personnes qui lui ont sauvé la vie quand elle était enfant. Autour d’elle, il y a 2 autres personnages qui se sont pris d’une grande affection pour elle. Ce livre parle aussi des liens qui se sont créés entre ces personnes. Je vous le conseille.

Les déchets de la semaine

Je n’ai pas fait beaucoup de courses cette semaine. Au final, il y a pas mal de déchets qui sont partis au recyclage. Et je n’arrive pas vraiment à noter si c’est mieux ou moins bien que les semaines passées, tant la maison est en bazar cette semaine (j’ai honte 😳).

J’ai pris pas mal de retard dans le rangement, avec en plus les enfants qui ne rangent rien. C’est difficile de se rendre compte de la progression. J’ai à nouveau une grosse séance de désencombrement à faire. Je pensais faire ça un week-end ou un mercredi, mais j’ai beau essayer, c’est mission impossible lorsque les enfants sont dans les parages. Je me demande si je ne vais pas être obligée de faire ça quand ils sont à l’école. D’un autre côté, il vaut peut-être mieux que mes enfants soient présents pour m’aider à ranger (sinon, ils n’apprendront jamais…). C’est un dilemme.

En plus de cela, notre maison doit être prête sans tarder pour la vente de celle-ci. Pas mal de boulot en perspective… 

Enfin, avec les travaux de notre nouvelle maison, il va falloir que j’optimise vraiment le temps que je passe en cuisine et que j’améliore mon organisation. Affaire à suivre…

À votre tour, racontez votre semaine. Quelles ont été vos plus grandes difficultés ?


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.