7 étapes pour une rentrée scolaire zéro déchet

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Chaque nouvelle rentrée scolaire est l’occasion de prendre de nouvelles habitudes et de s’équiper en fournitures zéro déchet ! Voici quelques astuces et bonnes pratiques pour préparer une rentrée scolaire zéro déchet !

1/ Réutilisez vos anciennes fournitures

Rien ne sert de courir tête baissée dans les magasins pour acheter tout ce qu’il y a d’écrit sur la liste scolaire. Réutilisez les fournitures scolaires d’une année à l’autre. Pour cela, commencez par faire le tri de ce qui peut encore servir, taillez les crayons de couleurs, testez les crayons feutre, etc.

2/ Achetez d’occasion

Pour s’équiper en cartables et sacs, faites un tour sur leboncoin. C’est impressionnant le nombre de personnes qui vendent leurs anciens cartables et sacs de sport, toujours en super bon état ! Vous trouverez sans aucun doute un cartable d’occasion qui peut servir encore longtemps. Faites de même pour l’achat du sac à dos, souvent indispensable pour le sport ou les sorties scolaires. Choisissez de préférence des marques de qualité qui vont durer, comme Tann’s, Kipling, ou encore Eastpak. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi éduquer nos ados au zéro déchet est-il si compliqué ?

3/ Achetez des fournitures durables et écologiques

Préférez :

  • des règles en bois ou en métal
  • des stylos à bille rechargeables
  • des stylos à encre avec cartouche rechargeable
  • des cahiers en papier recyclé
  • de la colle rechargeable

Évitez au maximum le plastique, quand c’est possible, comme en achetant des classeurs en carton par exemple. Je vous conseille également d’acheter 2 tubes rechargeables par enfant, afin d’éviter les pannes, les pertes et les oublis.

Vous trouverez de nombreuses fournitures scolaires durables et écologiques chez Tout Allant Vert

4/ Achetez des fournitures sans emballages

Fuyez les grandes surfaces. Préférez aller à la papeterie du quartier ou dans des magasins spécialisés dans les fournitures de bureau comme Bureau Vallée. Vous y trouverez des fournitures à l’unité et vendues sans emballages

5/ Optez pour des protège-cahiers réutilisables

Dans l’idéal, faites vos propres protège-cahiers avec du tissu. Si vous n’êtes pas couturier et pas du tout intéressé par le faire vous-même, vous pouvez en commander en ligne sur Etsy.

Sinon, une autre solution est d’acheter des protège-cahiers en plastique, mais que vous pourrez réutiliser d’une année sur l’autre. 

6/ Anticipez les futures sorties scolaires

Anticipez tout le nécessaire indispensable pour un pique-nique zéro déchet. En effet, votre enfant aura au minimum un pique-nique dans l’année (en temps normal). Prévoyez donc :

  • une gourde en inox,
  • une boîte à repas pour y mettre une salade composée par exemple, ou des fruits frais,
  • un pot pour de la compote,
  • ainsi qu’une serviette en tissu.
  • Et enfin, un sac en tissu pour mettre le tout que vous mettrez ensuite dans le sac à dos.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi éduquer nos ados au zéro déchet est-il si compliqué ?

Pour les couverts, prévoyez simplement de réutiliser ceux que vous utilisez quotidiennement.

7/ Prévoyez des trajets à l’école plus écolo

Si c’est possible, essayez d’envoyer vos enfants à l’école à pied ou à vélo. 

Depuis plus de 3 ans, j’envoie mes enfants à l’école à pied. Et ça me change la vie. Je n’ai plus à tourner pendant plusieurs minutes en voiture autour de l’école pour trouver une place où me garer, ou à rester coincé dans les bouchons. En plus, ça me fait marcher et les enfants aussi. Nous prenons ainsi de bonnes habitudes.

Sinon, je vois de plus en plus de parents venir à l’école en vélo électrique auquel ils ont accroché une charrette. Vous pourrez trouver sur leboncoin des vélos électriques ainsi que des charrettes. (Oui oui, je sais, je suis une adepte du boncoin 😉 )

Et vous ? Comment faites-vous pour limiter les déchets liés à l’école ?


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.