Comment organiser ses repas grâce au Batch Cooking ?

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Lorsqu’on se lance dans le zéro déchet, cuisiner fait partie intégrante de la démarche. En effet, cela permet d’éviter un bon nombre de déchets, tout en prenant soin de sa santé et en consommant local. Cependant, cela peut entrainer une charge en temps importante si on n’utilise pas une bonne méthode pour s’organiser efficacement. Je vous propose de découvrir mon expérience personnelle de Batch Cooking.

Faire soi-même

Personnellement, je trouve que le plus difficile dans le zéro déchet, c’est de s’organiser. En effet, le zéro déchet implique de faire soi-même un certain nombre de choses, notamment la cuisine. Même quand on aime cuisiner, c’est indéniable que cela prend un certain temps. Entre :

  • réfléchir à ce que l’on va manger
  • planifier les repas de la semaine
  • faire la liste de courses
  • faire les courses
  • ranger les courses
  • préparer les aliments
  • ranger et nettoyer la cuisine

Vous voyez de quoi je parle, n’est-ce pas ?

Des livres sur le Batch Cooking pour s’organiser

En faisant les courses l’autre jour, je suis tombée sur un livre de Batch Cooking végétarien. Si vous ne savez pas ce qu’est le Batch Cooking, lisez cet article : Le Batch Cooking : pour organiser ses repas de la semaine !

Livre Batch Cooking Veggie

Les livres de Batch Cooking sont tous à peu près composés de la même façon. Vous avez plusieurs menus en fonction des saisons, une liste de course pour chaque menu, et la procédure à suivre pour réaliser l’ensemble des recettes qui composent les menus de la semaine.

J’ai déjà un livre sur le Batch Cooking à la maison, mais avec de la viande à tous les repas ou presque. Et ça m’embête, car je suis à chaque fois obligée de me creuser la tête pour modifier les menus afin d’y réduire la quantité de viande.

Livres sur le Batch Cooking

Le Batch Cooking en pratique

Donc, j’ai acheté le livre et j’ai testé un menu. Pour tester à 100 %, j’ai décidé pour la première semaine de mon menu Batch Cooking de tester exactement comme c’est écrit dans le livre. J’ai acheté la liste exacte des ingrédients cités, ce qui m’a valu d’acheter quelques emballages. Notamment du tofu emballé dans du plastique que j’ai tout de même acheté au rayon anti-gaspi. Ça permet de compenser un peu l’achat de l’emballage…

J’ai fait ma séance de Batch Cooking le dimanche en fin de journée. Comme j’ai commencé assez tard dans la journée, j’ai essayé de réaliser les préparations le plus rapidement possible. Malgré cela, j’ai mis 2 bonnes heures à faire la cuisine et cela sans compter le travail de nettoyage après la séance.

Séance de Batch Cooking

Donc, je pense qu’en prenant son temps, il faut compter 3 heures. Pour comparer entre mes 2 livres, je trouve que le premier est plus optimisé, plus précis. Il détaille vraiment toutes les actions à effectuer afin de ne pas perdre une seconde. En plus de cela, j’ai trouvé que les quantités étaient très approximatives. Certains jours, nous avons mangé 2 repas de Batch Cooking à la suite car les quantités étaient vraiment insuffisantes.

La semaine suivante, j’ai souhaité refaire le même menu afin de l’optimiser en fonction de notre ressenti de la semaine. Et en plus de cela, j’ai voulu modifier certains ingrédients pour ne pas à avoir à acheter d’emballages. Par exemple, j’ai remplacé les grains de sarrasins par des pignons de pins, le tofu par de la féta. Et j’ai modifié un peu les quantités.

Finalement, ces séances de Batch Cooking m’ont fait gagner beaucoup de temps le soir en semaine, puisque j’ai même eu le temps de faire un gâteau un des soirs.

En résumé

Je trouve que le Batch Cooking est un vrai plus pour gagner du temps par la suite. Il suffit d’en faire une routine hebdomadaire pour que ça devienne ensuite une habitude. Par la suite, je pense créer mes propres repas de Batch Cooking pour qu’ils s’adaptent à 100 % au zéro déchet.

Il est également possible de faire la séance un autre jour, comme le samedi par exemple, il faudra dans ce cas prévoir de congeler certains aliments afin de pouvoir les conserver jusqu’au vendredi soir suivant.

Et vous ? Avez-vous testé le Batch Cooking ? Donnez vos impressions dans les commentaires !


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

4 réflexions sur “Comment organiser ses repas grâce au Batch Cooking ?

  • 8 mars 2022 à 8 h 27 min
    Permalien

    Merci pour cet article ! Il reste un (très) gros problème pour moi : il faut réchauffer les repas ! Tout le monde sait maintenant que le micro ondes est mauvais pour la santé car il détruit bon nombre des vitamines et minéraux présents dans les aliments. De plus il est même carrément déconseillé de faire réchauffer certains aliments comme le riz… Comment faire si, comme nous, on n’a pas de micro ondes ?
    Batch cooking zéro déchet, je dis OUI !!

    Répondre
    • 8 mars 2022 à 9 h 49 min
      Permalien

      Bonjour Clotilde,
      Ne pas avoir de micro-onde n’est pas un problème. Je n’en ai plus depuis plusieurs années et ça ne me pose aucun problème pour réchauffer mes plats. Vous pouvez les réchauffer au four à basse température ou à la casserole suivant ce qui s’y prête le mieux. J’ai également une marmite Le Creuset qui permet de réchauffer sans que ça ne colle au fond.
      Avez-vous les sources concernant ce que vous dites à propos du micro-onde ? Ça m’intéresserait de creuser le sujet. Si on ignore l’impact négatif du micro-onde sur la santé, son avantage est qu’il consomme moins d”électricité qu’un four classique ou qu’une plaque à induction.
      Bonne journée !

      Répondre
  • 8 mars 2022 à 9 h 53 min
    Permalien

    Vous me faites bien rire avec votre batch cooking! J’ai plus de 70ans et dans les années 70/80/90 (et même après) je cuisinais le dimanche pour toute la semaine !!!!

    Répondre
    • 8 mars 2022 à 10 h 16 min
      Permalien

      Bonjour Hélène,
      Ravie de vous avoir fait rire ! On en a bien besoin en ce moment… 
      Il faut dire qu’il y a beaucoup de bonnes pratiques qu’utilisaient nos parents ou grands-parents qui se perdent avec le temps. La petite nuance peut-être du batch cooking est que l’assemblage des repas se fait seulement le jour J, il ne s’agit pas simplement de réchauffer ses repas. Mais n’hésitez pas à expliquer de quelle façon vous procédiez, nous serions ravie de lire votre expérience.
      Bonne journée !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.