Tout savoir sur le maté, cette boisson d’exception

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)
  • 37
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    37
    Partages

Après le café, le thé, le rooibos, voici le maté. En avez-vous entendu parler ? Découvrez les particularités du maté, cette boisson d’exception et comment la consommer.

Le maté, c’est quoi ?

Le Maté est une boisson traditionnelle qui vient d’Amérique du Sud. Elle se prépare en infusant des feuilles d’une plante appelée yerba maté. Elle fait partie des boissons contenant de la caféine les plus consommées dans le monde. Son goût se situe entre le thé vert et le café. 

Maté : préparation de cette boisson

La préparation du maté est très particulière et nécessite de s’équiper de certains instruments. 

Pour préparer cette boisson, il vous faudra : 

  • une calebasse. C’est un petit récipient, pas plus grand qu’une tasse et en forme de courge, d’où lui vient son nom. Vous pourrez en trouver dans des magasins spécifiques, chez des vendeurs spécialisés dans le thé par exemple. 
  • une bombilla, appelée encore paille à matcha ou paille à maté en inox. C’est une sorte de paille réutilisable et écologique qui contient un filtre afin de retenir les résidus de feuilles. Bien plus qu’une simple paille à boire en inox à maté, elle permet aussi de boire du thé sans sachet ni cuillère à thé, ainsi que toute boisson contenant des résidus. Vous pouvez en commander sur le site lespailles.com.
  • du maté. Vous en trouverez dans des magasins spécialisés, en biocoop, en ligne…
Paille à maté en inox

Maintenant que vous avez vos ustensiles et votre maté, voici les étapes de préparation de la boisson :

  • Déposez le maté au ⅔ de la calebasse
  • Fermez la calebasse avec la paume de votre main et secouer pour mélanger le maté
  • En relevant la calebasse, laissez un petit puits se former sur un des côté
  • Ajoutez un filet d’eau tiède dans le puits pour humidifier le fond de la calebasse
  • Bouchez la paille à maté avec votre pouce et placez-la délicatement dans le puits.
  • Ajoutez de l’eau chaude dans le puits. Attention, l’eau ne doit pas être bouillante. La température idéale est de 70 à 80°C.
  • Laissez-le refroidir un peu et dégustez !
  • Ensuite, il est possible de ré-infuser le maté jusqu’à 10 fois dans la journée !
Les lecteurs de cet article ont également lu :  J'ai testé : la fécule de maïs

Les bienfaits de cette boisson sur la santé

Le Maté, lorsqu’il est consommé quotidiennement, apporte de nombreux bienfaits à l’organisme

  • Il permet de lutter contre le mauvais cholestérol. 
  • Lorsqu’il est accompagné d’un régime équilibré, il réduit le risque d’apparition de diabète.
  • Il permet de lutter contre certains cancers, notamment celui du côlon. 
  • C’est également une source importante d’antioxydants, bien supérieure à celle du thé vert. Cela vient aussi de la façon de consommer le maté. En effet, il existe plusieurs façons de le boire, notamment en sachet, mais cela n’apportera pas les mêmes bienfaits à l’organisme que de le consommer traditionnellement avec une calebasse. 
  • Le maté permet aussi de purifier le corps de façon naturelle en stimulant l’élimination des urines et le transit intestinal. Mais cela nécessite de compenser cette perte de liquide en augmentant sa consommation d’eau. 
  • Grâce à la caféine qu’il contient, il est également énergisant et stimule la concentration. Cependant, comme toute boisson contenant de la caféine, il ne faut pas non plus en abuser. 

Cette boisson particulière est si délicieuse et bonne pour la santé que l’on aurait tort de s’en priver ! L’avez-vous déjà testée ? Quelles sont vos boissons saines favorites ? Indiquez-le dans les commentaires ci-dessous… 


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)
  • 37
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    37
    Partages
  •  
    37
    Partages
  • 37
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.