Mariage : 5 façons de réduire votre consommation de plastique

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Bien que ce ne soit pas vraiment amusant à admettre, les mariages peuvent créer beaucoup de gaspillage inutile. Évidemment, aucun couple ne souhaite organiser un mariage qui génère beaucoup de déchets. Cependant, il est parfois difficile de trouver comment minimiser ces derniers ! Dans cet article, nous vous proposons cinq façons de réduire vos déchets lors d’un mariage.

Utilisez des fleurs conservées ou fourragères

Avant de considérer les fleurs séchées comme une tendance passagère, n’oubliez pas à quel point les fleurs conservées peuvent être belles et écologiques. L’herbe de la pampa séchée, la lavande, les feuilles de palmier, l’eucalyptus et les hortensias comptent parmi les choix les plus populaires, mais les options sont vraiment infinies. En outre, un bouquet séché est un souvenir à conserver pendant des années ou à réutiliser plus tard.

Optez pour une décoration simple et éthique

La planification d’un mariage sans gaspillage consiste à éliminer les extras qui ne sont pas nécessaires. Avec cette approche, n’ayez pas peur de vous passer des paniers de bienvenue ou des décorations extravagantes. Concentrez-vous plutôt sur l’emprunt, la location ou la reconversion de ce que vous possédez déjà. En fait, de nombreux lieux de réception proposent des décors de mariage à louer. Cela permet aux couples de minimiser les coûts, mais aussi de limiter les déplacements liés à la location, le jour du mariage.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Limiter les déchets plastiques liés à la vaisselle dans l’événementiel

Concernant votre décoration, vous pouvez également vous tourner vers une entreprise comme Esprit Planète. Cette dernière propose un large choix de produits réutilisables pour toutes sortes d’évènements ! Pourquoi ne pas opter pour des ecocup mariage personnalisés ? Une décoration en accord avec vos valeurs pour un objet unique et durable !

Faites des choix de mode éthique

Avant de vous lancer dans l’achat d’une toute nouvelle robe ou d’un nouveau costume pour votre mariage, réfléchissez à la manière dont vos choix de mode peuvent adopter une approche plus écologique. La location, l’emprunt ou l’achat de vêtements de mariage d’occasion sont autant de moyens d’adopter des pratiques plus durables, tout en économisant de l’argent dans votre budget global.

Essayez les invitations recyclées ou sans papier

Lorsque l’on réfléchit aux moyens de réduire les déchets liés au mariage, le fait de passer au numérique peut être un premier pas important. De plus, avec autant d’entreprises proposant de magnifiques invitations en ligne, ainsi que des sites web de mariage entièrement personnalisables, communiquer avec vos invités par voie électronique n’a jamais été aussi facile.

Si vous avez à cœur d’imprimer vos invitations et de les envoyer physiquement à vos invités, optez pour des prestataires qui utilisent du papier recyclé tout au long de leur processus de fabrication, et aussi de l’encre écologique.

Laissez tomber les cadeaux

Les invités voudront vous couvrir de cadeaux le jour du mariage, mais vous recevrez probablement plus que quelques cadeaux dont vous ne voulez pas ou dont vous n’avez pas besoin. Pour réduire le gaspillage, partagez votre vision d’un mariage sans gaspillage avec vos invités. Par exemple, demandez des dons à une organisation caritative ou créez un fonds pour une lune de miel.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  15 idées de cadeaux zéro déchet


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.