[défi] Mon journal zéro déchet : semaine 1

Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)
  • 43
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    44
    Partages

Comme annoncé il y a une semaine pile-poil, voici mon journal zéro déchet de ma semaine passée. Si vous n’avez pas entendu parlé de ce défi, je vous invite à en prendre connaissance : [Défi] Mon journal hebdomadaire de mes réussites et mes échecs zéro déchet.

Lundi

Il s’en est passé des choses cette semaine… Tout d’abord, il faut savoir que les enfants sont en vacances depuis vendredi dernier, et que j’en ai profité pour faire de la peinture chez moi. J’ai donc peint l’intérieur d’un placard, des portes de placard et les murs de ma salle à manger. Et c’est incroyable les déchets que ces quelques travaux ont générés ! En particulier, le scotch de masquage qui a rempli ma poubelle ! Je me suis posé la question de la possibilité de recycler ce scotch. J’ai contacté ma communauté de communes qui m’a dit que non aucun scotch, même en papier, n’était recyclable. Si vous avez des astuces pour remplacer ce scotch, je suis preneuse ! 

Chantier de peinture zéro déchet
Voici le chantier après préparation…

Je suis également partie acheter de la peinture. Mais comme j’avais un doute sur le rendu de la couleur, j’ai acheté des échantillons… Puis, arrivée à la maison, mon mari me dit que ce n’est pas très zéro déchet tout ça ! Je reste à le regarder, dépitée… Oui, c’est vrai, il a raison. D’un autre côté, il vaut mieux être sûr de la couleur plutôt que de devoir tout recommencer parce que ce n’était pas cela que l’on voulait. Enfin, en tout cas, côté travaux, le zéro déchet n’est pas une réussite !

Échantillon de peinture pas très zéro déchet

Mardi

Cette semaine, il y a eu l’anniversaire de ma filleule. Elle voulait des Playmobil. Je lui en ai trouvé sur leboncoin, en parfait état. Si j’avais dû acheté ce jouet neuf, ça aurait dépassé largement mon budget. Et puis, acheter des jouets d’occasion est complètement dans l’esprit du zéro déchet !

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Conférence de Béa Johnson à Briec

Mercredi

Nous avons reçu des pneus pour notre voiture. Mais quelle horreur tout ce plastique d’emballage ! Heureusement, nous faisons longtemps avec nos pneus. Nous évitons quand cela est possible, de prendre la voiture. Par exemple, nous envoyons quotidiennement nos enfants à l’école à pied. Nous nous sommes également séparés d’une de nos deux voitures. Une voiture pour deux est suffisante, à condition de bien s’organiser. 

Pneus suremballé pas zéro déchet du tout

Jeudi

Ce jour-là, ça a été la catastrophe. En plein dans la peinture, nous n’avons pas pris le temps de cuisiner quoique ce soit, mon mari est parti acheter des kebabs le midi. Quelle horreur tout ce plastique ! Ça ira au recyclage, mais quand même ! J’ai proposé à mon mari d’y aller avec notre grosse boîte en inox la prochaine fois. 

Fast food avec beaucoup d'emballages plastique

Le soir, je me suis dépêché d’aller faire des courses avant le couvre-feu. Sauf que vu l’heure qu’il était, ce n’était pas possible d’aller à la boulangerie, puis à la biocoop, puis au super U… Donc, j’ai été directement au Super U. J’y ai acheté de la baguette emballée dans du papier, de la soupe en brique, pour pouvoir manger vite le soir et parce que mes enfants, à mon grand désespoir, préfèrent la soupe en brique à celle que je fais. J’ai également acheté des recharges pour brosses à dents électriques. Pour tout vous dire, j’ai quelques problèmes dentaires qui m’ont obligé à laisser tomber la brosse à dents en bois et à revenir à l’électrique. C’est mon dentiste qui m’a dit précisément quelle brosse à dents je devais acheter. Ça m’embête vraiment beaucoup, mais la santé est prioritaire sur le reste. Cependant, je vais essayer de trouver des recharges plus “green”, ça existe peut-être…  

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Natacha du blog Heureux sans couches sur l'hygiène naturelle infantile

Vendredi

Je suis allée faire de nouveaux achats pour la peinture. J’ai réussi à trouver un pinceau qui n’était pas recouvert de plastique. J’ai aussi dû racheter des rouleaux, car j’ai utilisé du bleu pour peindre un de mes murs et mon rouleau est resté bleu, je m’en resservirais quand même, mais pas pour peindre en blanc… 

Après cela, je suis retournée faire des courses, mais à la biocoop cette fois. J’ai acheté 3 morceaux de fromage que la vendeuse a déposés dans ma boîte en métal, du pain sans emballage et j’ai rempli de café mon bocal en verre Le Parfait de 2 litres. Bocal acheté sur leboncoin à 1 euro. 

Fromage local acheté en vrac

Samedi et dimanche

Ce week-end, j’ai nettoyé mon chantier après la peinture. Pour cela, j’ai utilisé du savon noir à 30 % pour le sol en bois, et pour la table tâchée avec de la peinture acrylique que ma fille avait utilisée. Sinon, j’ai utilisé comme d’habitude, un spray avec un mélange vinaigre et eau pour toutes les autres surfaces. 

Chantier de peinture terminé
Allez, je vous montre le résultat ! En passant, voici également sur la gauche de la photo, notre petit sapin de Noël trouvé sur leboncoin !

Nous avons également reçu une commande la Redoute pour des oreillers. Nos enfants avaient vraiment besoin d’oreillers confortables, mais les emballages ! C’est à se demander si l’emballage ne coûte pas aussi cher que l’oreiller. En effet, ils étaient emballés dans un plastique épais avec fermeture éclair. Je ne vois pas quoi faire avec ces sacs, ni à quoi ils pourraient servir… Si vous avez des idées…

J’ai également fait un petit tour du côté de Taz (notre poubelle). J’y ai trouvé un morceau de jouet en plastique, des petits élastiques d’appareil dentaire (difficile de s’en passer…) et des petits morceaux en métal et papier qui servaient à fermer des sachets de café en papier (cadeau de Noël). 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Voici comment s'est passé mon mariage zéro déchet

Bilan de la semaine

Beaucoup de choses sont à améliorer. J’ai des pistes pour certaines d’entre elles et aucune pour d’autres. On va essayer de faire mieux la semaine prochaine… On est bien loin du petit bocal de déchets !

Et vous ? Comment s’est passée votre semaine ?


Si l'article vous plaît, soyez libre de le partager :)
  • 43
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    44
    Partages
  •  
    44
    Partages
  • 43
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Laura Bégot

Je suis Laura Bégot, je vis en Bretagne et plus précisément dans le Finistère. J’ai 35 ans, mon conjoint aussi, mes enfants ont 13 ans, 6 ans et 2 ans. En 2015, j’ai pris la décision de supprimer les déchets de la famille. Je ne suis pas particulièrement écolo, mais j’ai toujours été sensible au sort de notre planète et de nos descendants. Cependant, je pestais après tous ces gouvernements qui n’en n’ont rien à faire, qui restent les bras croisés à attendre que l’on continue un peu plus à s’auto-détruire. Le monde entier est concerné mais rien n’est fait. J’ai compris récemment que s’il l’on veut que le monde change, il faut commencer par être le changement que l’on veut voir. J’ai compris que l’on peut agir. N’ayons pas peur de sortir du cadre. Au contraire, sortons du cadre et construisons une nouvelle façon de vivre.

6 réflexions sur “[défi] Mon journal zéro déchet : semaine 1

  • 1 mars 2021 à 19 h 05 min
    Permalien

    Bonjour. J’ai aussi acheté des roreillers et je me suis servi des emballges avec fermeture éclair pour ranger mes draps à l’abri de la poussière, comme une housse à vêtement.

    Répondre
  • 2 mars 2021 à 22 h 15 min
    Permalien

    Bonjour, j ai aussi repeint une pièce mais avec une peinture a la chaux, peinture fabrication maison selon une recette « esprit cabane » sans ruban de masquage (un petit pinceau)

    Répondre
    • 3 mars 2021 à 10 h 57 min
      Permalien

      Bonjour, merci pour ton commentaire ! Ça m’intéresse. Un petit tuto serait le bienvenu ! En attendant, je vais faire des recherches la-dessus…

      Répondre
      • 6 mars 2021 à 15 h 32 min
        Permalien

        Bravo et merci pour ce partage. Ce premier bilan montre très bien les limites et les obstacles auxquels on est confrontés lorsque l’on essaye de faire du zéro déchet… et ce qui est flagrant chez nous aussi au niveau de la nourriture, c’est que le manque d’organisation ne pardonne pas !
        A moins d’habiter juste à côté d’un magasin de vrac, il vaut mieux donc prévoir ses plats à l’avance et faire ses achats pour la semaine… et avoir toujours dans ses placards quelques aliments pour les jours où l’on n’a pas anticipé 😉

        Bon courage et bonne continuation !

        Répondre
        • 11 mars 2021 à 11 h 25 min
          Permalien

          Je suis complètement d’accord avec toi. Le manque d’organisation, d’anticipation et les oublis sont très compliqués à gérer. C’est surtout dû au fait que le zéro déchet ne soit pas la norme.

          Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :