Comment protéger efficacement la planète contre la pollution numérique ?

Comment produire zéro déchet numérique ?

Les déchets engendrés par la pollution numérique sont bien réels, et agissent autant que les autres, sur notre planète. Si vous vous demandez comment réduire votre production de déchets numériques, cet article devrait vous intéresser.

Qu’est-ce qu’un déchet numérique ?

La pollution numérique est liée aux déchets des appareils connectés, mais aussi à leur consommation d’Internet et de données ainsi qu’à leur consommation électrique directe. Selon un rapport de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), le secteur du numérique consommerait environ 10 % de l’électricité mondiale. Et si aucune mesure n’est prise, la pollution numérique dépassera celle du trafic automobile mondial dès 2025. Vous l’avez déjà compris : être écolo ne se limite pas à faire son éponge tawashi au détriment de l’éponge classique. Mais être écolo, c’est aussi avoir une consommation responsable en étant capable de produire zéro déchet numérique.

Choisir le bon matériel pour limiter la pollution numérique

Commençons par le choix de votre ordinateur. Lors de sa conception, un ordinateur engendre 651 kg d’émission de CO2. En effet, 1,5 tonnes d’eau, 22 kg de produits chimiques et 240 kg de combustibles fossiles interviennent dans la fabrication d’un ordinateur. Vous pourriez donc privilégier du matériel reconditionné. Non seulement cela augmente la durée de vie de votre matériel, mais il permet aussi de mieux maîtriser l’impact de son utilisation. Pareil pour le smartphone ! Vu qu’on ne saurait envisager la possibilité de s’en passer, il vaudrait mieux choisir un Fairfone ou un téléphone reconditionné ou d’occasion.

Faire des recherches sur Internet oui, mais avec quelques précautions

Nous ne le voyons pas directement, mais nos recherches quotidiennes sur Internet participent également à la destruction de la planète. L’idéal ici serait de mettre en place des favoris dans sa barre de recherche pour les sites les plus consultés ou d’inscrire directement l’URL des sites que l’on connaît. Sur les moteurs de recherche, utilisez des mots-clefs précis et ciblés pour limiter la sollicitation des serveurs. Vous pouvez également utiliser la recherche avancée pour avoir des résultats ciblés et précis. Limitez le nombre d’onglets ouverts à la fois et pensez à fermer ceux que vous n’utilisez pas. N’oubliez pas de vider le « cache » de votre navigateur et votre historique de navigation. Préférez les moteurs de recherche écofriendly (Lilo, Ecosia ou Ecogine) qui compensent leur empreinte carbone en plantant des arbres ou en aidant des associations.

Lutter contre la pollution numérique en nettoyant fréquemment votre boite mail

Conserver une quantité astronomique de mails lus ou non lus, cela occupe inutilement de la place dans les serveurs, et dévore aussi de l’énergie. Il est important d’apprendre à trier et supprimer vos messages. Les spams, les notifications, les newsletters que vous n’ouvrez jamais, encombrent inutilement les serveurs. La solution : désabonnez-vous régulièrement des newsletters que vous ne lisez pas. Trouvez un logiciel de nettoyage automatique de votre boite, si vous n’avez pas le temps de le faire. Pensez aussi à alléger le poids des mails que vous envoyez. Plus un mail pèse, plus il pollue. Limitez donc le nombre et le poids des documents en pièces jointes. Essayez des messageries éthiques et écoresponsables (Mail Lilo, Ecomail, Newmanit).

De petits gestes écologiques à faire au quotidien

Peut-être connaissez-vous déjà la liste des astuces à utiliser pour être écolo au quotidien ? Mais, il est tout de même utile de la compléter avec des astuces spécifiques au monde du numérique.

  • Utilisez un bloqueur publicitaire, pour limiter le fonctionnement des animations flash et les publicités.
  • Entretenez au quotidien vos appareils pour éviter la panne ou les soucis éventuels.
  • Éteignez votre ordinateur lorsque vous ne l’utilisez plus.
  • Désactivez si vous ne les utilisez pas les fonctions GPS, wifi ou Bluetooth de vos appareils.
  • Mettez vos appareils en mode économie d’énergie.
  • Et surtout, réduisez votre consommation d’Internet en trouvant d’autres occupations. Dès que possible, sortez, passez du temps avec vos amis, votre famille. On a trop tendance à rester enfermer chez nous, à passer pas mal de temps à regarder des vidéos en streaming.

Et vous ? Avez-vous déjà mis en place ces petits gestes écolos adaptés au numérique et qui font une grande différence ? Avez-vous des astuces supplémentaires à partager ? Dites-le dans les commentaires…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :